1 July 2020

INSALUBRITE : La Fondation IB veut rendre Ouagadougou la ville la plus propre d’Afrique

Partager
  • 106
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    106
    Partages

Rendre Ouagadougou la ville la plus propre d’Afrique, c’est l’objectif visé par la IB fondation. C’est pourquoi, pour une énième fois, ses membres se sont mobilisés, ce samedi 06 juin pour mener une journée de salubrité dans le quartier Gounghin de Ouagadougou. Sur place, ce sont des jeunes mobilisés et très motivés que nous avons trouvés.

« Le but de notre fondation est de terminer les œuvres de notre leader. Son rêve était de voir Ouagadougou devenir la ville la plus propre d’Afrique. Et ensemble nous pouvons atteindre ce stade-là. C’est un grandiose combat que nous devons affronter ensemble et notre leader nous a appris à vaincre. Issouf Bonkoungou, paix à son âme, a lancé un appel à la jeunesse et la majorité y a répondu favorable. Issouf a toujours pris l’exemple sur la ville de Kigali au Rwanda qui a le titre de  la ville la plus belle et propre d’Afrique. Mais comme les citoyens de cette ville ne sont pas aussi des demi-dieux, nous pouvons aussi nous mobiliser pour atteindre ce stade un jour », tel a été en substance le message de rassemblement que Leila Sigué, Présidente de la Fondation IB a laissé à ses camarades à l’entame de leur activité à Gouhgin Nord ce samedi 06 juin.

Selon Leïla Sigué, présidente de la Fondation IB, le but de la Fondation c’est de poursuivre les rêves de Issouf Bonkoungou, leur leader.

Mais avant là, la forte mobilisation de près de deux cent jeunes, a rendu hommage, au Cimetière de Gounghin, à Issouf Bonkoungou, le feu leader du groupe, mort il  y a bientôt 4 mois dans un accident de circulation en République de Côte d’Ivoire. Après trois heures de travail acharné, ce sont des rues enviables d’un quartier de Gounghin que les jeunes ont laissées. De passage dans les rues, ils ont aussi bénéficié du soutien moral des habitants qui les ont chargés de bénédictions et de conseils.

Pour Leïla, derrière cette activité, c’est un message fort qu’elle et ses camarades lancent à toute la jeunesse du Burkina pour dire « qu’il faut penser à notre pays ». « Il faut penser au pays dans lequel nous vivons car nous l’aimons. Nous devons le rendre plus propre pour avoir un environnement sain dans lequel nous pouvons vivre  sans maladie », a-t-elle ajouté.

Pour Leïla et ses camarades il y a un grandiose combat est devant eux qu’il faut affronter.

À en croire à la première responsable, plusieurs d’autres villes sont dans le viseur de la Fondation. Et cela, de son avis, se fera au fur et à mesure selon leur planning. Pour rappel, IB Fondation a été créée par un ensemble de jeunes qui étaient proches de feu Issouf Bonkoungou, dans le but de réaliser tous les rêves qu’il avait. Donc à  part le combat contre l’insalubrité qui est son premier objectif, la Fondation compte aussi faire des dons et autres actions dans l’avenir.

Abatidan Casimir NASSARA

 


Partager
  • 106
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    106
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR