Afriyelba
A la Une Sport

Israël Mano, le sportif burkinabè qui compte plus de 45 médailles dans différents sports de combat.


 

Israël Mano est un athlète burkinabè qui a connu une ascension fulgurante dernièrement. Il totalise aujourd’hui plus de 45 médailles dans différents sports de combat. Malgré son riche palmarès, la reconnaissance sur le plan national tarde. Pour réparer ce crime de lège majesté, il a animé ce vendredi 4 novembre une conférence de presse. Il souhaite ainsi retracer son parcours et se faire mieux connaître des burkinabè. 

Israël Mano souhaite mieux se faire connaître des burkinabè.

Le dernier combat gagné par Israël Mano est la compétition internationale Brave 64 au Bahreïn le 22 octobre 2022 face au français Rémy Serge. Il remportait alors son deuxième trophée de mixed martial art (MMA) et devenait par la même occasion champion dans la catégorie poids mi-lourd des moins de 93 kilogrammes. << Je dédis ce dernier trophée au peuple burkinabè qui traverse des moments difficiles. Le Burkina est proche de gagner cette lutte et je transmets tous mes encouragements aux forces de défense et de sécurité et aux volontaires de défense pour la patrie>> a-t-il déclaré. Si son art martial de prédilection est le Vovinam viet vodao, il pratique plus d’une dizaine de sport de combat. A ce jour il a glané plus de 45 médailles. Cet amour pour les sports de combat lui a été transmis par sa famille, ses deux parents étant des pratiquants de sports de combat. Il a remporté sa première médaille continentale en 2015 et sa première médaille mondiale en 2019. Depuis, il ne fait qu’enchainer des victoires.

Les journalistes présents à la conférence de presse.

Aujourd’hui son plus grand challenge est d’intégrer l’Ultimate fighting Championship (UFC), la plus grande organisation de MMA aux USA. Pour relever ce défi, selon Israël Mano il faut tout d’abord maîtriser plusieurs types de combat et remporter un certain nombre de victoires. << Moi aujourd’hui je ne peux pas prétendre aller à l’UFC. Il faut d’abord un certain nombre d’accomplissements>> a-t-il confié. C’est l’objectif que s’est fixé l’athlète à long terme.

Rappelons qu’il a été fait chevalier de l’ordre du mérite de la jeunesse et des sports le président du Faso en 2016 et inspire de plus en plus des jeunes burkinabè qui pratiquent des sports de combat. A ces jeunes qui souhaitent emboîter ses poids, il conseille d’avoir beaucoup de volonté, d’être curieux, d’avoir des repères et s’être résilients.

Israël Mano espère pour son prochain combat au championnat du monde de Sambo qui aura lieu du 11 au 13 novembre2022 au Kurdistan avoir plus d’attention du peuple burkinabè pour qui il se bat.

Par Wend Kouni 

 


Articles similaires

Côte d’Ivoire : Voilà ce qui explique le silence de Tiken Jah face à la crise ivoirienne

Afriyelba

Abdoul Karim Sango: « Je suis ministre du PAREN au gouvernement »

Afriyelba

L’Afrique a un incroyable talent: La petite fille de Papa Wemba séduit le jury par ses larmes

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR