Afriyelba
A la Une Artisanat

Littérature : Le théâtre Soleil forme 9 jeunes à l’écriture du texte théâtrale


La fabrique jeune public « Les poissons ne ferment pas les yeux» initiée, le 20 juillet dernier, pour former des auteurs de théâtre jeune public, a pris fin ce vendredi 14 août 2020, à Ouagadougou. Grâce au théâtre Soleil, neuf jeunes talentueux écrivains, ont été formés aux techniques de L’écriture théâtrale.
C’est en vue de former des jeunes auteurs de théâtre jeune public et promouvoir la littérature jeunesse que « Les poissons ne ferment pas les yeux» est née. Ce sont six hommes et 3 femmes qui ont eu l’opportunité de bénéficier d’une formation en écriture professionnelle. Pendant quatre semaines, ils ont été coachés par des professionnels du milieu du théâtre comme Ildevert Meda.

Michaël Boly, un des participants « J’ai appris beaucoup de techniques que je ne connaissais pas…

Au cours de la formation, les apprenants ont passé en revue les outils et techniques sur l’écriture dramatique. Il s’agit entre autre de l’écriture créative pour enfant, le texte dramatique et le dialogue dramatique.
Michaël Boly, un des participants à la formation a confié tout heureux: « j’ai appris beaucoup de techniques que je ne connaissait pas car c’est mon premier atelier d’écriture. Cela a porté du fruit et on a vu que le public a apprécié les extraits qu’on a présenté. Néanmoins, il y a eu quelques difficultés, parce qu’on se fixait juste sur l’imagination en oubliant qu’on devait rendre les personnages plus réels, et coordonner les scènes. Mais par la suite, on a appris a bien construire nos histoires ». Présent lors de la cérémonie de clôture de la formation, Ildevert Meda n’a pas manqué d’exprimer sa fierté face au talent de ses élèves et de les encourager encore. « Ces jeunes sont la relève de l’écriture dramatique au Burkina. Je suis très satisfait de l’amélioration des textes tout au long des cours et j’aimerais qu’ils continuent à travailler d’arache pied pour accroître leur niveau d’écriture», s’est-il réjouit .

Ildevert Meda, formateur exprimant sa fierté face à ses élèves

Thierry Oueda, formateur de l’atelier, diplômé de l’Ecole Régional des Acteurs de Cannes et de Marseilles (ERACM) en art dramatique a remercié les participants pour leur ardeur au travail et a signifié que la formation ne s’arrêtait pas là. « Nous souhaitons approfondir la formation avec ces jeunes pour pouvoir leur apprendre d’autres techniques tel que le dialogue direct qu’on a pas pu aborder. Aussi, le président de la fédération du Cartel, offre deux bourses à deux apprenants » dixit Thierry Oueda.

Thierry Oueda, formateur et directeur général du théâtre Soleil

Madame Cissé/Barry Mariama, la représentante du Bureau Burkinabé du Droit d’Auteur (BBDA) a quant à elle invité les jeunes écrivains à protéger leurs œuvres dans la catégorie littérature en attendant les productions scéniques pour s’inscrire aussi dans la catégorie art dramatique. La remise des attestations aux participants et la photo de famille ont permis de baisser les rideaux sur l’atelier « Les poissons ne ferment pas les yeux» qui s’est tenu du 20 juillet 2020 au 14 août 2020 au théâtre Soleil à Ouagadougou.

Eunice NIKIEMA


Articles similaires

Faso Académy 2018: Les finalistes en résidence à Paongo promettent le meilleur d’eux même….

Afriyelba

Tekno produit la chanson « If » de Davivo. Découvrez le clip

Afriyelba

ANNULATION DU TOUR DU FASO: « Nous avons accueilli la nouvelle avec tristesse » dixit Francis Ducreux

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR