Afriyelba
A la Une Sport

Marthe Christiane Koala, athlète burkinabè; son nouveau record, ses défis, et ses débuts dans l’athlétisme


L’athlète burkinabè Marthe Christiane Koala fait ses derniers jours l’actualité sur la toile. Auteur d’une grande performance réalisée en Autriche en heptathlon, elle vient de battre le record du Burkina Faso dans la discipline qu’elle même détenait. En Italie pour un stage pour les jeux de la francophonie qui se tiendront en juillet prochain en Côte d’Ivoire et pour les championnats du monde d’athlétisme, nous avons réussi à nous entretenir avec elle. Son nouveau record en Autriche, ses défis, ses débuts dans l’athlétisme ont été entre autres les sujets abordés dans cet interview que nous avons réalisée via le net. Lisez.

Afriyelba: On parle ces derniers jours d’un record que tu viens de battre en athlétisme; de quel record s’agit-il?

Marthe Koala: Avant de répondre à votre question, je voudrais dire merci à tous ceux et à toutes celles qui me soutiennent au quotidien et m’envoient des messages d’encouragements et de félicitations. Je remercie surtout ma famille qui est tout le temps à mes côtés même si je ne suis pas au pays et tous mes coaches pour le grand boulot qu’ils abattent pour moi. Ce sont ces soutiens, encouragements et félicitations de toutes ces personnes aussi bien proches que loin de moi qui m’ont permis de battre le record dont vous parlez.

Revenant à votre question, il  s’agit du record du BURKINA en Heptathlon que j’ai battu avec 6036 points au meeting IAAF challenge des épreuves combines qui s’est déroulé à Götsiz en Autriche . L’ancien record était à 5952 points que j’ai engrangés l’année dernière au championnats d’Afrique seniors. J’ai donc battu mon propre record.

La burkinabè de 23 ans brandissant fièrement sa médaille

Quel était ton objectif en allant à cette compétition?

Mon objectif était d’avoir 6000 points. Dieu merci j’ai atteint et même dépassé mon objectif en gagnant 36 points de plus.

Avec 6036 points, tu te rapproches des mimimas pour le championnat du monde?

Oui en effet. En fait tous mes efforts ont pour objectifs général la qualification pour les championnats du monde d’athlétisme séniors qui se dérouleront à Londres en Angleterre. Comme vous l’avez dit je me suis approché de ces mimimas qui sont de 6200 points. Il me reste 164 points.

En plus de l’heptathlon Marthe pratique le 100m haies

Comment feras tu pour avoir ses points supplémentaires?

Je vais travailler plus dur. Je suis actuellement en Italie pour un stage de préparation pour les jeux de la francophonie qui se tiendront à Abidjan dans le mois de juillet. A ces jeux j’ai 2 objectifs principaux à réaliser: le premier c’est d’avoir une médaille, et le deuxième c’est d’avoir les mimimas pour le championnat du monde d’athlétisme séniors. Je ferai tout mon possible donc pour atteindre ces deux objectifs afin de faire honneur à mon pays le Burkina Faso.

Depuis 2014, tu t’entraines au Centre d’athlétisme international de l’ïle Maurice , comment es tu parvenue là-bas?

J’ai été admise dans ce centre grâce à mes performances que j’ai réalisées dans mon pays et dans les différentes compétitions internationaux.

la native de Bobo Dioulasso fière de représenter le Burkina Faso

Peux-tu nous raconter ton histoire sur l’athlétisme? Comment tout cela a débuté pour que tu en arrives là?

 L’athlétisme pour moi est un rêve d’enfance que je suis entrain de réaliser. En 2005 après l’école primaire j’ai pu m’inscrire au Lycée Ouezzin Coulibaly à Bobo Dioulasso par le biais d’une amie qui m’a fait savoir qu’on y faisait de l’athlétisme. A mon arrivée j’ai été très bien accueillie par Missiri Sawadogo notre coach et par le groupe aussi . A l’issue de quelques tests de vitesse et de sauts j’ai pu me qualifier pour les jeux de l’ussubf, la compétition de sport scolaire  au Burkina.  La même année j’ai réalisé  ma première victoire en arrivant première. C’est là que Missiri mon coach m’a fait savoir que j’avais du talent et que mes jambes pourront me nourrir un jour . Je me suis mise aux entrainements juste après  avec le soutien de la famille.  Je conciliais sport et études. Et avec plus de réussite, en 2009 j’ai intégré l’équipe nationale pour les jeux de la CENSAD au Niger. L’année suivante c’est à dire en 2010  j’ai été championne d’Afrique cadet au Sénégal , ensuite championne d’Afrique Junior en 2013 et puis championne d’Afrique seniors en 2014 au Maroc. C’est grâce à toutes ces performances que j’ai pu intégrer le Centre International d’Athlétisme de l’île Maurice en 2014 juste après avoir eu mon BAC . Là-bas, les conditions sont meilleures pour pratiquer le sport de haut niveau. Depuis donc 2014 je suis à l’Ile Maurice mais actuellement je suis en stage en Italie.

Pour terminer je voudrais dire merci au site afriyelba qui nous informe chaque jours et aussi merci au peuple burkinabè pour le soutien.

Propos recueillis par Yannick SANKARA


Articles similaires

Soirée Coeur des Hommes: Pari réussi par Afriyelba et Wakafrica

Afriyelba

Dez Altino: Ya Woto-Clip officiel

Afriyelba

COPA COCA COLA: La finale, c’est pour ce 17 décembre

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR