3 July 2020

MINI FOIRE DE LA JAPIT 2018 : Zoom sur les exposants en particulier sur Yelen Assurance

Partager
  • 32
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    32
    Partages

La célébration en différé de la 9 édition de la journée Africaine de la technologie et de la propriétés intellectuelle s’est déroulée du 20 au 22 septembre dans la  cour du centre nationale de la propriété intellectuelle sise à quelques encablures du siège du salon international de l’artisanat de Ouagadougou. Au deuxième jour de la célébration,  le 21 septembre 2019, nous y avons fait un tour pour découvrir les différents produits et services que les entreprises, présentes à la mini foire proposent. Nous avons accordé une attention particulière à yelen assurance une Start up de micro finance Burkinabé qui existe officiellement depuis quelques semaines. Lisez plutôt.

 Vendredi 21 septembre 2018, il est 13h 20 mn lorsque nous arrivons au siège du centre national de la propriété intellectuelle (CNPI), lieu de la mini foire qui accompagne la célébration en différé de la 19 édition de la JAPIT. A cette heure-là le soleil brulant de Ouagadougou était au zénith, les techniciens de Seydoni production jouaient des chansons à même d’adoucir l’atmosphère comme le slow, et les visiteurs venaient à contre goute pour découvrir les œuvres des inventeurs et des innovateurs Burkinabé. Notre premier contact avec les exposants s’est fait avec Yelen assurance qui, a son stand à l’entrée du site de la foire. Après un bref accueil chaleureux nous voilà parti pour un entretien avec Hermine Bado chargé d’affaire à Yelen assurance pour découvrir d’avantage cette entreprise. D’entrée de jeu elle a affirmé que Yelen assurance est une Start up de micro finance qui a obtenu son agrément en juillet 2018.

Hermine Bado Charge d’affaire à Yelen assurance nous a donné les détails nécessaires sur l’entreprise.

Elle a précisé que c’est le premier agrément de la toute première société de micro assurance dans la zone Cima. Hermine Bado a indiqué qu’il faut entendre par micro assurance une assurance qui est accessible aux couches moyennes de la population à travers des polices d’assurances, des catégories d’assurances, ayant des primes accessibles et faibles, 1000 FCFA à 1250 FCFA par mois. Yelen assurance propose quatre types de polices d’assurance que sont la police d’assurance hospitalisation, l’assurance vie, l’assurance agricole, et l’assurance-crédit emprunteur. Le premier produit que Yelen assurance propose s’obtient en souscrivant à une prime annuelle de 12 000 FCFA soit 1000 par mois. En d’autre terme l’assurance hospitalisation de yelen assurance s’obtient en payant la somme de 12 000 F CFA  par an soit 1000 le mois. Hermine Bado a confié que dès que la prime annuelle est souscrite la personne bénéficie en cas d’hospitalisation d’une prise en charge de 10 000 FCFA par jour d’hospitalisation pour un plafond de 300 000 l’année.

A côté de l’assurance hospitalisation nous avons l’assurance vie qui couvre l’assuré moyennant une prime mensuelle de 1250 FCFA le mois soit 15 000 FCFA l’année. En cas de décès de l’assuré principal ou l’un des conjoints l’assurance lui offre une couverture de 500 000 FCFA. Mais si le décès intervient sur l’un des enfants, l’assurance reverse une indemnité de 200 000 FCFA. La troisième catégorie d’assurance est dédiée aux agriculteurs sur la base d’une prime forfaitaire de 17 000 FCFA. Avec cette somme l’assuré couvre son champ et en cas de faible, moyenne et haute sécheresse, Yelen assurance reverse à l’assuré des primes allant de 25 000 FCFA à 100 000 FCFA en fonction du type de sécheresse. Enfin il y’a l’assurance-crédit emprunteur pour les assurés qui aimeraient demander un crédit auprès d’une institution financière. Dans ce cas l’assuré doit verser une prime maximale de 3000 FCFA pour un capital assuré de six millions. Yelen assurance est situé au quatrième étage de l’immeuble Birgi en face du lycée philippe Zinda Kabore. Faites y un tour pour de plus amples informations

En image des produits en exposition

Après le stand de Yelen assurance nous avons mis le cap sur le stand de l’entreprise Actualité Energie. Là-bas nous avons rencontré deux jeunes dynamiques, Dramane Nebie et Romaric Nakro, qui exposent une des créations phare de leur entreprise, la cafète solaire. Elle permet de produire de l’eau chaude à partir de capteurs solaires, selon Dramane Nebie. Elle est composée d’une charrette et d’une caisse. Ladite caisse en vitre est équipée d’un système de capteurs solaires qui réchauffent les huit bidons d’eau en aluminium de 0.5 litre qu’elle peut contenir. La cafète solaire produit 15 litres d’eau par jour et peut durer cinq ans. Elle est disponible en location ; location-vente ; et en tempérament. Elle a été fabriquée à l’attention des vendeurs ambulants et des cafeterias, pour un prix de 105 000 FCFA. Par ailleurs il faut dire que Actualité Energie est situé à Karpala à côté du château d’eau de l’ONEA.

Juste à côté du stand de Dramane et Romaric Martine Y Lompo technicienne agricole présente les produits de l’entreprise Bio-protect. Des produits composés de fertilisants agricole et de pesticides pour lutter contre les maladies des plants. Les pesticides de Bio-protect sont fabriqués à partir de produits biologiques. Le premier pesticide appelé HN est fait à partir de l’huile de Nîmes et permet de lutter contre les insectes. Le deuxième est appelé solsain et est fait à base de tricoterma. Il est utilisé pour fertiliser les sols et pour lutter contre les maladies fongiques du sol. Par la suite Martine Lompo nous a parlé de blonsain fait aussi à base du tricoterma pour lutter contre les maladies aériennes et fongiques, de limosain fabriqué à base de la peau d’orange pour lutter contre les insectes à carapaces et à corps mou. Elle nous a confié aussi que tous ces pesticides ont été fabriqués au Burkina Faso.

 

Bio-protect à des représentations sur toute l’étendue du territoire nationale et des collaborateurs en Côte d’ivoire, au Mali , au Niger etc, selon Martine Lompo. Elle a ajouté que sa structure forme les agriculteurs sur l’utilisation des pesticides et en retour ces agriculteurs proposent des produits bio à l’entreprise qui se charge de la conservation. Au titre de ces produits conservés nous avons pu constater des purées de tomates, du soumbala des conserves de betterave, du gingembre en poudre, l’huile de Balanites etc. Martine Lompo a conclu son propos en déclarant que Bio-protect a la ferme conviction de pouvoir contribuer à stopper l’avancée dangereuse du chimique dans le monde agricole.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Partager
  • 32
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    32
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR