Afriyelba
A la Une Musique

MUSIQUE BURKINABE : « SABABO », le tout nouvel opus de l’artiste SAYMONE


En prélude de son concert live prévu le 11 avril prochain, l’artiste musicien SAYMONE et son staff ont animé un point de presse, ce 29 février 2020, au maquis Burkindi sis au quartier Gounghin de Ouagadougou. L’objectif était de présenter son nouvel album baptisé « SABABO » et d’annoncer les grandes lignes de l’évènement.

« SABABO » qui indique une circonstance en langue mooré est un album de dix titres badigeonné dans un mélange de style musical notamment de « l’afrobeat » au « Rap » en passant par le « tradimoderne ». L’œuvre a été présentée aux hommes de média le 29 février dernier en présence d’un parterre d’invités au grand bonheur des mélomanes.

-« Je veux être un artiste de mon temps », dixit SAYMONE (au centre)

 « SABABO » évoque des thèmes propres à notre époque. Polyglotte de son état, l’artiste a consigné l’essentiel de son inspiration en Mooré, Fulfuldé, Haoussa et le Djerma. Il s’est essentiellement inspiré sur les faits de société, notamment les inégalités sociales, le sort des personnes vulnérables, la conscientisation de la jeunesse face aux fléaux sociaux, l’amour du prochain. Le titre « Poulo debo » à travers lequel SAYMONE magnifie la femme africaine en générale et la femme peuhle en particulier en dit long. Il s’est en outre appesanti sur des thématiques d’actualité qui entravent sans doute la cohésion sociale et le vivre ensemble à travers le titre « Mam Tenga ». Il en appelle à l’entraide, à l’union et à la solidarité. Dans cet album, SAYMONE a fait du featuring avec d’autres têtes bien connues du showbiz burkinabé. Il s’agit de FUSH Alpha et de AMZY. En effet, SAYMONE à l’état civil Seydou Kouanda dit être arrivé dans la music par le fait de la passion. A l’en croire, son amour pour la musique a commencé depuis tout petit lorsqu’il la fredonnait à ses heures perdues. Un parcours de combattant qui lui a conduit jusqu’en 2017, date à laquelle il sortira son tout premier Album baptisé « Dieu merci » et dont certains titres tels que Garibou, Goloko et Soulard ont fait l’actualité du hits parades au Burkina Faso.

Les Hommes de médias étaient bien représentés pour l’occasion

Au cours de cette conférence de presse de dédicace, l’artiste a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’endroit de la jeunesse burkinabè, à prendre d’assaut le CENASA le 11 février prochain, date de son concert. Il entend offrir un spectacle entièrement live. Conscient qu’un artiste doit être et rester témoin de son temps et répondre présent afin de contribuer positivement à l’évolution et au changement de mentalités, Seydou Kouanda a choisi pour nom de baptême « Saymone, dans le temps ». Etant donné que tout combat demande un encouragement, il a, en outre, invité la jeunesse à soutenir les artistes. A noter que l’album a été produit par Aubin Kouama.

Didèdoua Franck ZINGUE


Articles similaires

Inter Milan vs FC Barcelone: la liste surprise du Barca sans Lionel Messi ni Gerard Piqué

Afriyelba

La star du tennis, Serena Williams a annoncé ses fiançailles avec le co-fondateur du site inter­net commu­nau­taire Reddit, Alexis Ohanian.

Afriyelba

USA: Le médecin de Michael Jackson revient à la charge et fait de nouvelles révélations

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR