Recent Posts
a
17 August 2019

MUSIQUE : Deux détenus réalisent leur rêve en prison

Partager
  • 92
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    92
    Partages

African culture en collaboration avec le Bureau Burkinabé des Droits d’Auteur(BBDA) et le département des sports et loisirs des maisons d’arrêt et de correction de Ouagadougou(MACO) et de Bobo-Dioulasso(MACB),   a permis à  de deux détenus de réaliser leur rêve de faire de la musique en prison. Auteur de deux maxi de quatre titres chacun, les artistes qui bénéficient d’une semi-liberté ont été présentés à la presse ce jeudi 22 mai à la MACO.

Il s’appelle Tapsoba Roland à l’état civil et ROLBY comme nom d’artiste. Agé de 31 ans et condamné à 5 ans de prison, il a été l’heureux bénéficiaire du projet de réinsertion sociale des détenus initié par le BBDA en 2017 à l’occasion de la 2ème  édition de la rentrée du droit d’auteurs.  «  Nous avons émis l’idée de permettre à des détenus de réaliser leur rêve de musique en relation avec le thème de la rentrée du droit d’auteurs qui était culture sans frontière » explique le secrétaire général du BBDA.

Les artistes Jonny(1er plan) et…

Le projet a été confié à African Culture qui, après un casting, a retenu ROLBY comme artiste à Ouagadougou. Grâce à ces deux structures, ROLBY est auteur d’un  maxi de quatre titres enregistré  en live baptisé «  GRACE ». Dans cet album, il aborde plusieurs univers musicaux qui sont le warba, le ragga et le reggae où il rend hommage à sa maman et chante l’amour. Tout comme ROLBY, Jonathan Sougué à l’état civil et Jhonny Sougué comme nom d’artiste  a bénéficié du soutien de African Culture et du BBDA. Agé de 26 ans, et condamné à deux ans de prison, il est le talent qui a été retenu à la prison de Bobo-Dioulasso. « DESTIN » est le titre de son maxi dans lequel il présente ses excuses à sa maman, décrit son attitude de bad boy et chante l’amour. Des titres comme : « Désolé maman » ;  « bad boy » ; « kanou » ; « aç comme ». Son à retrouver dans le maxi.

Rolby ont vu leur rêve se réaliser en prison

African culture et le BBDA à travers cette initiative veillent à la réinsertion socio professionnelle des détenus par la culture. L’association African culture, le BBDA, la cellule sport et loisir de la MACO et les deux artistes (ROLBY et JHONNY SOUGUE) lance un appel aux promoteurs et aux acteurs de la sphère culturelle burkinabè afin de trouver des collaborateurs pour  l’édification de ces jeunes talentueux.

Eunice NIKIEMA


Partager
  • 92
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    92
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR