Afriyelba
A la Une Musique

Nabalum: « SAKE » son tout premier album, disponible


L’artiste-musicienne burkinabè Nabalum vient de mettre sur le marché de disque son tout premier album intitulé « SAKE » (en langue mooré qui signifie accepter). Produit par la COUR du Naaba « Saké » dans lequel l’artiste chante la vie dont la tienne et celle des femmes; des filles non scolarisées a été présenté à la presse dans la soirée de ce 20 juillet à Shamar Empire.

« Saké pour dire que tout part d’une acceptation. C’est par acceptation que je fais la musique, c’est par acceptation que vous avez décidé de venir me soutenir à ma conférence de presse dédicace, c’est par acceptation que nait l’amour » c’est en ces quelques mots que Nabalum a expliqué d’entrée de jeu le titre de son album aux nombreux journalistes et hommes de la culture burkinabè qui étaient face à elle à la salle de conférence de Shamar Empire. Une acceptation qui commence d’abord par là où elle vient. « From where ». « A travers ce premier titre, j’ai voulu montrer mon appartenance au continent africain » explique cette autodidacte à la voix veloutée qui était au présidium avec l’animateur Daouda Sané et son producteur et directeur artistique Alif Naaba.

Nabalum toute joyeuse d’offrir son album au public

Une appartenance au continent  qu’elle réaffirme dans « black  » le 8e titre. « Dans black je rends hommage à la couleur noire. J’exprime ma fierté d’avoir une peau noire et des cheveux africains ».  Sa reconnaissance à Dieu qui lui a permis de sortir cette album, l’artiste l’a exprimé dans son 3e titre « Wende ». Des hypocrites, l’artiste en a également fait cas dans « Saké ». Avec en effet, le titre « Munafiqoon » (en arabe) une déclinaison de munafica (en mooré),  la lauréate de VISA pour la création 2016 dénonce ces personnes qui passent leur temps à calomnier et à dénigrer les autres.

Alif Naaba producteur et directeur artistique de l’album a remercié tous ceux grâce à qui, le travail a été très bien fait

« Lécolé », dans cet  autre titre de l’album, l’artiste invite tous les parents à scolariser leurs filles car « L’école c’est la meilleure arme que l’on puisse offrir à sa fille ». Pour le reste, Nabalum chante l’amour avec « Noka », « Kunu »;  « Mdolé » entre autres.  Chanté en français, mooré,  dioula et en anglais, l’album  présente un beau tableau sonore où la guitare acoustique accepte joyeusement de porter la voix de Nabalum ainsi que son message. « Saké » est disponible sur toutes les plateformes légales de téléchargement. Alif Naaba, producteur et directeur artistique de Nabalum a, cours de la conférence de presse, rendu surtout hommage aux musiciens qui ont eu les coudées franches dans l’enregistrement de l’album. « Pour une des rares fois, ils se sont laissés allés pour nous offrir quelque chose de nouveau, quelque chose de beau. Le résultat est là et vous pouvez constater vous même » s’est réjoui Alif Naaba qui confie qu’après la sortie au Burkina Faso, « Saké » sera présenté en terre ivoirienne dans les prochains mois. Mais en attendant, une grosse campagne de promotion sera menée au Burkina.

A Ouaga, l’album est disponible aux points de ventes suivants

-Maison du peuple , tel: 78170976
– À la Shopète zone Dassasgo-Zone du bois
– Chez Mamboné devant l’ institut Français
-Au Karité Bleu, zone du bois
– À Paongo, à côté de l’échangeur de l’est, tel 62323232.

Yannick SANKARA


Articles similaires

Rentrée du droit d’auteur: c’est parti pour la 2e édition à Bobo Dioulasso

Afriyelba

 HOLIDAYS DANSE :Dédougou connait ses candidats pour la finale

Afriyelba

Messieurs voici comment rassurer une femme qui doute de vous !

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR