Afriyelba
A la Une Musique

NOMINATION DE ADAMA SAGNON: Des agents du ministère de la culture et du tourisme protestent


A peine nommé ministre de la culture et du tourisme qu’il est décrié. Adama Sagnon puisque c’est de lui qu’il s’agit est vu par nombreux comme la tâche noire du gouvernement du colonel Zida rendu public dans la soirée de ce dimanche 23 novembre. On lui reproche d’avoir été à l’origine de la prononciation du non-lieu dans l’affaire Norbert Zongo du nom de ce journaliste qui a été assassiné en 1998. Des agents du ministère de la culture et du tourisme ainsi que des artistes ont manifesté dans la matinée du 24 novembre devant le ministère pour protester contre cette nomination.

 

« Nous ne voulons pas de Adama Sagnon comme ministre de la culture et du tourisme pour la simple raison qu’il a été à l’origine du classement de l’affaire de Nobert Zongo. C’est un des complices du régime Compaoré et nous ne voulons pas de lui. Durant toute sa carrière professionnelle, il a défendu corps et âme Blaise Compaoré et ses collaborateurs » s’est exprimé Serge Palenfo, administrateur des services touristiques au milieu d’une foule visiblement très remontée. Avec des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Non à Adama Sagnon », « Où est le dossier Norbert Zongo ? » « Nous ne voulons pas de Adama Sagnon » les agents du ministère de la culture et du tourisme appuyés par quelques artistes ont fait un sit-in devant le ministère pour montrer qu’ils sont contre la nomination de l’ancien directeur général du Bureau burkinabè de droit d’auteur (BBDA. « C’est à la limite une insulte parce que nous avons battu le pavé du 28 au 31 octobre passé pour dire que nous ne voulons pas du régime Compaoré. Mais pourquoi on nous emmène quelqu’un grâce à qui la lumière sur l’assassinat de Norbert Zongo n’a toujours pas été faite ? » s’est interrogé l’artiste Dick marcus qui fait savoir qu’ils veulent quelqu’un de propre pour gérer le ministère. Et ce ne sont pas ces personnes qui manquent selon lui. « Il y a plein de gens qui pouvaient être nommés à la place de Adama Sagnon. Une personne comme Balamine Ouattara, ancien directeur du BBDA pouvait faire l’affaire parce que c’est un monsieur à qui on ne reproche de rien » a proposé Dick Marcu sur les applaudissements des uns et les sifflés des autres. Que feront-ils si Adama Sagnon est maintenu dans son poste ? «  Nous allons lui barrer la porte de sorte qu’il n’ait pas accès à la cour du ministère. Nous sommes prêt à tout pour que ce monsieur-là ne franchisse pas la porte du ministère » a confié Serge Palenfo. Jean Claude Dioma, secrétaire général du ministère de la culture et du tourisme qui a reçu les manifestants leur a demandé de regagner les bureaux. Interrogé à Kosyam après le premier conseil des ministres, Adama Sagnon a balayé toutes les accusations du revers de la main. « Je n’ai rien à me reprocher. Le dossier Norbert Zongo a été déclenché sous un autre procureur. J’ai été le 3e procureur à connaître l’affaire. Et après moi, il y a eu 3 autres procureurs. Pour qui connait le travail d’un procureur sait qu’il ne prend que des réquisitions et non des décisions. Et puis le dossier n’est pas prescrit, il se prescrit en 2016. Si les gens pensent qu’il y a des raisons d’ouvrir le dossier qu’ils demandent aux autres procureurs de le rouvrir » s’est justifié le ministre Adama Sagnon


Articles similaires

Beyoncé et Meghan Markle réunies à Londres pour Le Roi Lion : pourquoi la diva tenait absolument à rencontrer la duchesse

Afriyelba

Sabot d’or: la 4e édition a tenu toutes ses promesses.

Afriyelba

Barabas de Toofan à propos de Masta Just: » Au début je ne l’aimais pas… »

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR