Afriyelba
A la Une

Ouverture du Massa 2016: Sous le signe de la relance


La 9ème édition du Marché des arts du spectacle africain (MASA) s’est ouverte le samedi 5 mars 2016 au palais de la culture Bernard Bilin Dadié de Treichville en Côte d’Ivoire. Du 5 au 12 mars 753 donc 2000 professionnels de la culture partageront leur savoir faire aux Milliers de spectateurs présents. Le Burkina Faso est représenté par une trentaine d’artiste et le Ministre de la culture des arts et du tourisme, Tahirou Barry a répondu physiquement à l’invitation de son homologue ivoirien lors de l’ouverture.

Placé cette année sous le thème «Réinventons les arts de la scène », le MASA 2016 a enregistré deux acteurs culturels africains de renommé mondiales. Il s’agit de Manu Dibango et Ray Lema.La cérémonie d’ouverture a été Présidée par le Premier Ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan qui a offert 9 millions aux acteurs qui participent au MASA. Il a salué cette reprise de ce marché depuis 2014. Rappelons que le MASA avait été interrompu pendant sept ans pour des raisons de crise sociopolitiques. «C’est un signal fort au monde car c’est une marque de repositionnement de notre pays dans le concert des Nations ouvertes aux autres. Elle confirme que la Côte d’Ivoire à renoué avec la paix et la stabilité. Que le pays reprend sa place dans l’économie africaine et mondiale y compris sur le plan culturel. Avec cette 9è édition, le MASA tout comme la Côte d’Ivoire, a signé son retour sur la scène internationale» affirme le Premier Ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan.

Une affirmation qui se justifie de part la pléthore des artistes venus des quatre coins du globe terrestre. 37 pays sont présents à cette 9è édition. Cette édition a néanmoins enregistré une triste nouvelle avec le décès du coordinateur des MASA Ismaël Diaby à la veille de l’ouverture. Une minute de silence lui a été rendue dans la salle. Quant à la présence des acteurs culturels burkinabè, elle a été marquée par la présence du premier responsable du ministère de la culture des arts et du tourisme Tahirou Barry qui a trouvé logique et normal de répondre à l’invitation de son homologue Maurice Kouakou Bandama (Ministre de la culture et de la Francophonie). Seul Tahirou Barry, ministre en charge de la culture de son pays a répondu présent. Les autres se sont plutôt faits représenter.

«Il est normal et opportun que le Burkina soit régulièrement présent au MASA. Non seulement c’est grâce aux relations culturelles qui nous lis mais également pour permettre à nos artistes de renforcer et de promouvoir davantage les échanges culturelles » Affirme Tahirou Barry. Une trentaine d’artistes burkinabè (danseurs, musiciens, comédiens, stylistes, musiciens, humoristes, conteurs…) sont présents au MASA cette année.
C’est le célèbre artiste musicien Ray Lema (RDC) qui est l’invité d’honneur de ce marché et la ville de Salvador de Bahia (Brésil) a été cooptée comme ville invitée des MASA 2016. Au cours de cette édition, il est prévu des rencontres professionnelles et une réunion des directeurs de festivals de la sous-région.

En sommes, c’est 350 spectacles au Palais de la culture et dans les quartiers, une cérémonie d’ouverture et de clôture pour 15000 spectateurs chacune, des rencontres B to B entre les diffuseurs et les managers de troupes, des show-cases, des lectures des textes théâtralisés, une nuit de l’humour et une nuit des contes, une expositions sur les Grandes Musiques Noires, une exposition sur l’histoire du MASA, un village artisanal de 100 stands, 70 stands d’entreprises, un village gastronomique de 30 restaurants-maquis. Entre les discours des différentes autorités administratives, politiques et diplomatiques, les artistes se sont admirablement bien exprimés sur scène. Il s’agit entre autre de la troupe Illé Yaalé de la Côte d’Ivoire, d’Aidisa de la Côte d’ Ivoire, de Marima Fall du Sénégal et de l’humoriste Agalawal qui s’est une fois de plus illustré par ces « 2 cas ». En termes d’innovation pour ce MASA 2016, c’est l’éclatement des pôles d’attractions. Certaines communes d’Abidjan sont impliquées cette année. Il s’agit entre autres de Koumassi, Abobo, Yopougon, Marcory, Plateau, Cocody.
C’est par la traditionnelle coupure de ruban donnée par le Premier Ministre suivi de la visite des stands que la cérémonie d’ouverture a pris fin autour de 12h.

Par David H. MAGNAN Depuis Abidjan


Articles similaires

MACT : Abdoul Karim Sango rend compte de ses actions

Afriyelba

Sidiki Diabaté- Choisie

Afriyelba

10 ANS GOMBO POINT COM : Ils ont fait le plein du Cenasa malgré la janviose

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR