Recent Posts
a
6 December 2019

Sécurité routière : des acteurs distingués pour leur rôle remarquable

Partager
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    37
    Partages

Le  Réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion de la sécurité routière au Burkina Faso (ReJSER-BF) a initié une journée de la sécurité routière ce vendredi 15 novembre à Ouagadougou. Cette journée a été couronnée par une cérémonie de distinctions d’acteurs de ce secteur à la mairie centrale de Ouagadougou. C’était  le  ministre des Transports, de la mobilité  urbaine et de la sécurité routière himself qui a présidé l’évènement  placé sous le parrainage de son homologue de la Jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

Au total ce sont 10 acteurs, des personnes morales et physiques, qui ont été distingués ce jour 15 novembre à Ouagadougou par Le  Réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion de la sécurité routière au Burkina Faso (ReJSER-BF), pour leurs actions menées en faveur de la sécurité routière. Ce sont , la Brigade nationale des sapeurs-pompiers,  la société des travaux publics SATOM SOGEA, l’Office national de la sécurité routière, ONASER, SODI SA, la compagnie de transport ELITIS EXPRESS, SOTRACO, SCUAL Group SARL, le lycée Jean Baptise de  la Salle, Constant Yiye Bazié, conseiller municipal et  Ivo Zama, sapeur-pompier qui ont reçu leurs prix composés de trophée et d’une « attestation de reconnaissance ».

Ils étaient nombreux, parents et amis a venir témoigner leur gratitude au lauréats

Selon Vincent T. Dabilgou, ministre des Transports, de la mobilité  urbaine et de la sécurité routière, la question de la sécurité routière est un problème complexe qui doit interpeller tous les Burkinabè « surtout sur le changement de mentalité et de comportement ». Pour lui, les acteurs distingués ont pu donner une contribution forte pour atténuer les problématiques de la sécurité routière au Burkina Faso. A l’en croire, le gouvernement mène déjà des actions transversales pour améliorer, de son côté,  la sécurité routière. Et ces actions sont liées, à l’aménagement urbain des routes, aux sensibilisations pour que les Burkinabè adoptent de bons comportements  par exemple le port de casques, « la sécurité routière étant d’abord un problème individuel et une question de responsabilité » et la promotion du transport en commun.

« La question de la sécurité routière est d’abord personnelle et responsable  » Vincent T. Dabilgou, ministre des transport

Pour ce dernier point, a-t-il dit, son ministère travaille à avoir un grand budget d’ici 2020 afin de lui permettre d’acquérir des bus dédiés uniquement au transport en commun et de développer la voirie urbaine.  « Et c’est pour ça que nous avons besoin du concours de tout le monde, et nous sommes fiers que des gens soient désignés parce qu’ils ont bien agit dans ce sens », a conclu monsieur Dabilgou. Quant au président du ReJSES, Léopold Kabore, il a laissé entendre que «  Des gens au quotidien font des actions nobles et salutaires qui rentrent dans le cadre de la promotion de la sécurité routière mais qui ne sont pas forcément connues. Et nous en tant que communicateurs, journalistes, nous observons sur le terrain, nous les voyons tout le temps. Voilà pourquoi nous avons choisi cette occasion pour  leur dire  félicitation pour ce qu’ils font et qui retient notre attention. En ce qui concerne les critères de sélection, il faut dire que nous sommes partis sur la base de tous ceux qui mènent des activités rentrant dans le cadre de la sécurité routière. Nous avions recensé plus d’une centaine. Et parmi ce lot il y a eu ceux qui ont innové ou posé des actions qui sont visibles et indiscutables. Donc les récipiendaires ont été choisis de façon consensuel par les 7 membres qui compose le comité, au regard des actions et des arguments qui ont été avancés ».

Constant Yiye Bazié a dédié son prix à l’ensemble des dénonciateurs des réseaux sociaux et aux victimes de la circulation routière.

Constant Yiye Bazié est conseiller municipal. Il a aussi eu cette distinction du ReJSER. Il s’est dit touché par le prix. Il l’a donc dédié à l’ensemble des dénonciateurs des réseaux sociaux, principalement de Facebook et à toutes les victimes de la circulation de la route.  Constant Yiye Bazié a été présenté comme une personne qui ne cesse d’interpeller les uns et les autres pour une prise de conscience sur les drames de la route.  Parmi ces actions, un appel à un sit-in le 11 mai dernier à la place de la nation, contre les accidents liés aux gros porteurs, qui a donné suite à la prise d’un arrêté municipal. En plus de ces 10 récipiendaires, le comité d’organisation a aussi distingué les deux ministres présents à la dite cérémonie « pour avoir pris au sérieux cette question de la sécurité routière ».

Selon le président du ReJSER, il y a des personnes qui mènent des actions pour la promotion de la sécurité routière et qui sont pas forcément visible

Abatidan Casimir Nassara.


Partager
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    37
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR