19 October 2021

Société : La bibliothèque humaine libère la parole pour les personnes discriminées

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’agence évènementielle Palladium a organisé, ce samedi 30 janvier, à Ouagadougou ‘’la bibliothèque humaine’’. Ce concept est un cadre d’expression qui a pour but de donner la parole aux personnes stigmatisées pour leurs différences. Les participants à l’évènement ont eu l’occasion d’échanger avec 06 groupes de personnes dont la situation n’est pas toujours comprise dans la société.

Premier du genre en Afrique de l’ouest, le concept dénommé la bibliothèque humaine est né au Danemark dans les années 2000. Selon la directrice artistique de l’agence évènementielle Palladium Emmah Milhet, le concept a pour but de lutter contre les discriminations et tout type de préjugés.

L’agence Palladium espère, à travers la bibliothèque humaine, faire disparaitre les stigmatisation au Burkina Faso.

« Nous créons une plateforme pour toutes les personnes qui sont mis sur le banc de la société pour qu’ils puissent s’exprimer et que les gens les regardent droit dans les yeux et être mis face à leur propres préjugés » a-t-elle expliqué. « On a tous déjà été discriminés et l’idée c’est de se demander chacun à son niveau qu’est-ce que nous faisons pour changer cela. Nous voulons ouvrir les consciences à la tolérance pour qu’on arrive à vivre ensemble sans se juger parce que c’est le monde dont on a envie pour nos enfants », a renchérit Lencas Guissou, directrice des opérations de l’agence Palladium. Pour cette première édition, les participants ont pu échanger avec des personnes aveugles (pour handicap), des personnes albinos ( pour victimisation) , des personnes qui souffrent de bégaiement (pour la maladie), des adeptes du concept rasta (pour style de vie),  des transgenres (pour sexualité) et les ex détenus (pour statut social). Si certains se sont portés volontaires pour apporter leurs témoignages sur les stigmatisations dont ils sont victimes aux quotidiens, d’autres ont hésité avant de se décider à participer à cette activité. Maimouna Déné qui est la présidente de l’Association des femmes albinos du Burkina(AFAB) est heureuse de l’initiative et ne s’est pas faite prier pour y prendre part. « Une telle activité est salutaire. C’est pour nous une belle opportunité de donner des informations aux personnes qui ne connaissent pas ou qui connaissent peu l’albinisme. Cela nous permet de nous ouvrir au monde et de favoriser notre insertion », a-t-elle confié.

Maimouna Déne de l’AFAB ( assise au fond) est satisfaite de l’initiative de l’agence Palladium.

La première édition de la bibliothèque humaine a connu une forte participation. L’artiste musicienne burkinabè Mai Lengani présente à l’activité la trouve géniale. « Tout être humain sur terre a besoin d’avoir une place dans la société et de contribuer au développement de son environnement. Pour cela, il faut que le vivre ensemble, malgré nos différences de perception de la vie, soit net. Dans la complémentarité des diversités, on pourra s’améliorer et s’enrichir et la vie sera meilleure », a affirmé l’artiste. L’ensemble des participants s’accordent tout de même à reconnaitre que les idées reçues sont fortes au Burkina Faso et il y’a du chemin à faire pour que certaines discriminations disparaissent. Les organisateurs en ont conscience et promettent que la bibliothèque humaine se tiendra chaque trois mois, afin de toucher le maximum de personnes et atteindre son objectif. Il prévoit également étendre le concept à des milieux plus populaire, même si les échanges se dérouleront toujours dans un cadre intimiste. D’autres couchent discriminées de la société seront invités les prochaines fois pour des moments de partages.

L’agence Palladium est satisfaite de cette première édition de la bibliothèque humaine et vous donne rendez-vous dans le mois d’avril pour la deuxième édition.

                                                                           Par Wend Kouni

 

 


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR