Afriyelba
A la Une Musique

SOKO FESTIVAL : « Tout est fin prêt à moins de 3 jours de l’évènement » selon les organisateurs


La 5ème  édition de SOKO festival se déroulera du 9 au 12 janvier prochain à  Ouagadougou au Burkina Faso.  A trois jours  donc de l’événement où  Afriyelba est partenaire média, nous avons pu rentrer en contact avec les organisateurs pour connaître l’état d’avancement des préparatifs et prendre connaissance des grandes articulations du Festival.

Du du 09 au 12 janvier prochain se déroulera dans la capitale Burkinabè  la 5ème édition du SOKO FESTIVAL qui réunit plus d’une vingtaine de Groupe de musique venus de divers horizons. La programmation qui est « assez riche », pour emprunter les mots du Directeur du festival, Ibrahim Keïta, connaîtra la présence scénique  d’artistes musiciens nationaux comme Kouwelougou Baleribié,  Eunice Goula, Massa Deme, Malika La Slamazone, Alif Naaba, Joey  Le Soldat, Amzy, pour ne citer que ceux-là et d’artistes internationaux tels que Vieux Farka Touré, Mawndoé, Koudy Fagbemi et autres.

SOKO FESTIVAL qui est né sous l’initiative d’artistes du Burkina et d’ailleurs est organisé pour mettre en valeur,  selon Ibrahim  Keïta, les talents du Burkina et d’ailleurs dans l’objectif de repérer des artistes afin de les propulser sur la scène internationale. Selon lui, c’est ce combat qui est mené avec leur partenaire de la ville de Belfort en France, depuis trois  ans. Et, les préparatifs vont bon train  à  moins de soixante-douze heures de l’événement, de l’avis de son directeur. « les préparatifs vont à la vitesse du pays, mais je pense que tout est fin prêt. Chacun des artistes a répondu à  l’invitation, l’Institut français nous accueille, la mairie de Tampouy aussi nous reçoit pour le village du SOKO. Donc les préparatifs  vont merveilleusement bien ». A en croire monsieur  Keïta, en plus de la musique qui sera offerte au public,  sont aussi prévues des master class et des rencontres be  to  be avec des professionnels de la musique qui arrivent d’autres pays en repérage.

Le directeur du festival Ibrahim Keita invite la population du Burkina à faire massivement le déplacement à l’Institut français de Ouagadougou pour vibrer aux rythmes de SOKO 5

Il y aura aussi l’éveil musical dans les écoles. Et enfin, un marché sera organisé sur le site de Tampouy pour permettre à des entreprises locales de pouvoir exposer leurs produits. «on a aussi prévu de mener des activités dans des écoles. On y ira  pour parler de la musique,  montrer aux élèves comment on joue de la musique et montrer les instruments d’ici et d’ailleurs à nos jeunes frères qui sont dans les écoles primaires, car c’est aujourd’hui qu’on prépare  les mélomanes de demain », a indiqué le premier responsable du festival. Le SOKO FESTIVAL se déroule donc pendant 4 jours sur deux sites à savoir l’Institut français de Ouagadougou où se fera l’ouverture ce 9 janvier au prix de 1000 FCFA pour les adhérents de l’Institut et 2000 FCFA pour les non adhérents, et au village du SOKO sur le terrain en face du lycée  municipal de Tampouy où elle est 100% gratuite.

Abatidan Casimir NASSARA


Articles similaires

Qualification CAN 2019: Le miracle n’a pas eu lieu cette fois-ci pour les Etalons

Afriyelba

League Europa: le Burkinabè Bertrand Traoré fait couler l’Olympique Lyonais

Afriyelba

Sidiki Diabaté chez ses ancêtres en Gambie. Reportage

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR