Afriyelba
A la Une Cinéma

TEMPS DE CONTE: UNE TROUVAILLE DE kOOMBI CULTURE POUR TRANSMETTRE LA CULTURE DE L’ORALITE AUX TOUS PETITS


Le jeudi 29 janvier dernier, l’Institut français de Ouagadougou grouillait d’ enfants. Venus de nombreuses écoles de la place; ces tous petits n’ont voulu sous aucun prétexte rater le premier numéro du « Temps de conte »; cet espace mis en place par Koombi culture chapeauté par le conteur KPG en collaboration avec l’Institut français. Dans un décor génial, accompagné en musique par l’artiste Patrick Kabré, KPG a, comme dans les temps anciens, raconté trois petites histoires aux enfants qui étaient sagement assis dans l’espace.

kab

L’histoire de l’arbre qui avait des galettes, celle de l’enfant qui s’est fait avaler par un serpent, ensuite par un crocodile et celle de Youri qui se croyait le plus fort du village, ont été racontées avec une certaine maitrise dont seul le conteur connait le secret au grand bonheur des enfants. Ces derniers n’ont pas manqué de reprendre en chœur les petites chansons qui étaient entonnées et de proposer même des suites aux histoires racontées. « C’était drôle »; « J’ai beaucoup aimé »;  » Je remercie KPG pour avoir pensé à nous. C’était très amusant et instructif » disaient les enfants. Grande était la joie de KPG qui a réussi le pari de l’organisation de temps de conte.

ENUn espace qui remplace Ziri Ziri raconte. L’objectif de cet espace fait-il savoir, est de pouvoir transmettre la culture de l’oralité, celle de nos ancêtres aux tous petits. Les histoires seront racontées selon lui chaque dernier jeudi du mois par des conteurs qui  viendront du Niger, du Benin, du Togo et du Burkina Faso. Le prochain rendez-vous est pris pour le jeudi 26 février prochain.


Articles similaires

FAXE GOLD : Une 33cl adaptée à vos besoin et toujours « hot »

Afriyelba

ROBERT MUGABE: Ce qu’il pense du racisme

Afriyelba

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR