Afriyelba
Humour

Wendinguété, la nouvelle coqueluche de l’humour burkinabè.


L’humour s’est beaucoup développé sur le net dernièrement grâce à la créativité de webhumoristes très talentueux. On compte parmi les jeunes qui montent dans ce secteur au Burkina, Wendinguété. Ce jeune guitariste, passionné d’humour est parti pour connaître une belle carrière, au vue des prouesses qu’il réalise en seulement une année de carrière.

Wendinguété a su se faire une place dans l’humour burkinabè en un temps record.

Kaboré Gimitri dit Wendinguété est un instrumentiste burkinabè qui a joué avec des artistes de renom aussi bien burkinabè qu’étrangers. On peut citer Nourat, Freeman, Aïcha Koné, Elie Kamano et j’en passe. Il se découvre au fil du temps des talents d’humoriste et décide malgré sa belle carrière de bassiste de se lancer dans le webhumorisme en 2021.
Ses vidéos touchent de plus en plus de monde et il s’est donné pour mission de contribuer à la construction d’une société vertueuse à travers son art. Pour lui, l’art doit servir à conscientiser. << Je suis arrivé à l’humour par passion et par la conviction de passer des messages qui touchent à la vie en société. Il y’a des thèmes que je ne vais jamais traiter. Vous ne verrez jamais par exemple de nudité dans mes vidéos>> a-t-il confié.

Selon Wendinguété, l’humour doit toujours véhiculer un message qui conscientise.

Si pour l’instant son art ne lui permet pas de gagner de l’argent, il peut déjà se satisfaire des retours positifs. << Chaque jour je reçois des messages d’abonnés qui nous encouragent mon équipe et moi. Ils apprécient cette façon que nous faisons l’humour tout en conscientisant>> a-t-il laissé entendre.
Aujourd’hui, Wendinguété qui a débuté l’humour il y’a seulement une année compte plus de 85000 abonnés. Dans ses souvenirs le pire moment de sa jeune carrière est lorsqu’un dans les commentaires d’une de ses vidéos un internaute s’en est pris à sa maman. Le meilleure souvenir est quand un admirateur après l’avoir félicité lui a donné tout ce qu’il avait dans sa poche, 500 francs CFA. << C’est ce genre de réaction qui nous donne la force de continuer>> a confié l’humoriste.

Wendinguété et son équipe lors d’un tournage. La

Il s’inspire de ses devanciers que sont Eugène Bayala dit Oyou, Hypolite Wangrawa dit M’banbouanga ou encore Gohou Michel. Son rêve le plus cher s’est d’être un producteur un jour. Il espère également mettre en place une structure qui formera les jeunes qui ont du talent mais qui parfois n’ont pas les bases pour entamer une carrière professionnelle.

Nous lui souhaitons le meilleur dans sa carrière qu’il a décidé de mettre au service de la société.

Par Wend Kouni

 


Articles similaires

Fête en rire: 1er spectacle réussi au SIAO

Afriyelba

Humour: Quand le groupe Gombo Com inspire le parlement du rire

Afriyelba

Humour : Ambassadeur AGALAWAL sera à Ouagadougou le 19 novembre pour «parler piann !»

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR