Afriyelba
A la Une

Youssoupha au Ouagalais: « Venez à mon concert, je vais vous partager le feu »


Comme annoncé dans nos colonnes, Youssoupha est arrivé dans l’après midi de ce 12 décembre à Ouagadougou. Accueilli à sa descente d’avion par le coordonnateur général du Festival Ciné Droit Libre, Abdoulaye Diallo, il a accordé une interview à notre équipe sur place.

Afriyelba: Qu’est ce que ça vous fait d’être au pays de Thomas SANKARA pour la première fois?

Youssoupha: « C’est cool. Je suis très ému. Je voulais venir depuis longtemps mais l’occasion ne s’était pas présentée. Maintenant je suis là, c’est la date de Dieu.  Je suis très fier d’être au pays de Thomas SANKARA et aussi des Burkinabè parce que j’en connais qui sont en France. Je suis allé dans beaucoup de pays africains mais jamais à Ouaga. Je vais pouvoir découvrir une autre culture africaine surtout à l’occasion du festival Ciné Droit Libre.

Que représente ce festival pour vous?

Je sais que historiquement le Burkina même si je suis jamais venu est une terre de cinéma. Là, c’est du cinéma militant et  ça rend encore plus curieux. Lorsqu’on m’a appelé pour être le parrain du festival, j’étais très heureux parce que le fait d’être présent ici à Ouaga va me permettre de découvrir le Burkina Faso et les Burkinabè et aussi de pouvoir participer au festival.

Vous êtes là pour une semaine, peut-on savoir le programme de votre séjour?

Je vais faire quelques visites, des débats autour du festival, une conférence de presse, un live concert avec pas mal d’artistes d’ici et d’ailleurs. Le programme est en train de se faire et il sera très riche. Je vais essayer de rencontrer le maximum d’acteurs, surtout de jeunes et essayer de partager avec eux ma vision.

Que réservez-vous aux Burkinabè lors de votre concert prévu pour le 15 décembre?

Je vais partager le feu. Il faut qu’ils viennent, c’est important, c’est très important de venir,  ça va être le feu.

Propos recueillis par Yannick SANKARA


Articles similaires

Récapitulatif des performances des footballeurs burkinabè durant la semaine du 3 au 10 Octobre 2022.

Afriyelba

Reniss: « J’ai failli pleurer quand j’ai vu maman Awa Boussim »

Afriyelba

L’ENTRAINEUR DE L’ASFA YENNEGA A DEMISSIONNE

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR