Afriyelba
A la Une Société

08-MARS: L’édition 2020 célébrée sous le signe de la paix à l’ICCV/ Nazemse


L’association Initiative Communautaire Changer la vie Nazemsé (ICCV/ Nazemse), a initié ce Samedi 07 Mars 2020 la première édition des journées communautaires. Placée sous le thème, « Femme culture et paix », l’ICCV/ Nazemse entend montrer le rôle que joue la femme dans le processus de paix face à l’extrémisme violent et le terrorisme au Burkina. Pour cette édition, les communautés Yaana et Zaossé ont été à l’honneur.

 Ces journées organisées par l’ICCV ont pour objectif de renforcer la contribution à la cohésion sociale de ICCV/Nazemsé. Cette année, elles ont été célébrées concomitamment avec celle du 8-Mars sous le signe de la paix et de la lutte contre l’extrémisme violent. L’un des moyens pour lutter contre ce fléau, pour l’association, c’est l’autonomisation de la femme. C’est pour quoi, elle apprend le jardinage à ses membres car, selon Simon Nacoulma, coordinateur de l’ICCV, il n’y a pas de paix sans leur autonomisation.

Les femmes de l’association ont participé activement aux activités

Au menu de ces journées qui ont débuté le lundi 02 mars pour prendre fin le dimanche 08 mars 2020, il y a eu entre autres, une réalisation d’un recueil de contes Yaana, des ateliers culinaires au restaurant La Jardinière, une décoration et une préparation expo photo et une initiation à la danse  Yaana et Zaossé par la bibliothèque de l’association. C’est le 06 mars qu’est intervenue l’exposition photos des activités d’ICCV avant le lancement officiel des activités, le 07 mars. S’en est suivi une table ronde sur le thème de l’édition qui est : «Femme culture et paix». Cette table ronde a fait l’objet de traitement de sous thèmes qui sont, «Rôle et place de la femme dans la cohésion sociale», et une étude des caractéristiques, des potentialités, des défis et des perspectives des communautés Yaana et Zaossé. Lors de la commémoration de la journée internationale de la femme, le 08 mars 2020, un match de football opposant Yaana et Zaossé a eu lieu. Par la suite, une antenne libre, une animation musicale et une exposition photos ont embelli la journée. Cette première édition des journées communautaires de l’ICCV/Nazemsé a pris fin, par un concert.

L’association travaille en partenariat avec les mairies de Ourgaye, Tanghin Dassouri, Komsilga, Koubri, Loumbila, Nagréongo, Komkipala. C’est le maire de Komkipala, Adama Victor Kabré qui a pris part aux activités de cette première édition au nom des maires des autres communes partenaires. «Au nom des autres maires, je voudrais remercier l’association pour le travail abattu. Nous souhaitons que d’autres communes puissent se joindre à l’action de l’ICCV bientôt», s’est-il exprimé. L’association développe quatre axes d’interventions qui sont, l’éducation, la santé, la sécurité alimentaire et l’autonomisation socio-économique de la femme. L’on peut citer parmi leurs nombreuses actions : La bibliothèque et le centre communautaire de lecture et d’éveil, d’animation et de soutien scolaire qui accueille plus de 11 000 adhérents. L’adhésion annuelle qui va de 100f à 1000f selon la tranche d’âge,  le centre de soin et de promotion sociale, l’école maternelle, l’agro-écologie et les accompagnements dans le lancement d’activité sont également d’autres actions à mettre à l’actif de l’association.

Simon Nacoulma expliquant les domaines d’interventions de l’association

Selon le coordinateur de l’ICCV le jardinage est un moyen de production de ressources financières pour les déplacés internes. Cela leur permettra d’atteindre une certaine autonomie du point de vu alimentaire. Cette édition, journées communautaires, a mis l’accent sur les Yanna et les Zaoosé afin que « maitre et esclaves » s’amusent et se taquinent en mettant la lumière sur la place que joue la femme dans leur culture surtout que leurs espaces de vie sont la proie des terroristes. Les journées communautaires auront désormais lieu chaque année.

Eunice NIKIEMA


Articles similaires

Folie de mode acte 8: reportée, voici les nouvelles dates

Afriyelba

Vie de stars : Didier DROGBA obtient le visa « GOLD CARD »

Afriyelba

SIPAO 2018 : Faites y un tour, vous ne serez pas déçus

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR