Recent Posts
a
23 October 2018

BURKINA FASO: Après Ouaga, bobo accueille le mois du BBDA. RDV du 20 juin au 8 juillet

Du 20 juin au 8 juillet prochain, Bobo Dioulasso, la capitale culturelle par excellence du Burkina Faso accueillera la 2e édition du mois du droit d’auteur. Organisée par le Bureau Burkinabè de droit d’auteur (BBDA) en partenariat avec la BRAKINA, l’édition 2018 aura pour thème « la Place du BBDA dans la promotion des œuvres ». Pour rendre public les actions et les stratégies  de sensibilisation qui seront menées, les premiers responsables de la Maison des créateurs ont tenu une conférence de presse dans la matinée de ce 14 juin en son sein. Ils se sont faits accompagner par un représentant de la BRAKINA.

Une  cérémonie de lancement prévue le  20 juin dans la salle bleue de la Maison de la Culture de Bobo-Dioulasso, une conférence débat dans la salle bleue de la Maison de la Culture de Bobo-Dioulasso, des animations artistiques dans 15 bars, buvettes et nigth clubs de la ville de Bobo Dioulasso, l’identification de 15 ambassadeurs du BBDA; l’incitation au paiement des redevances de droits, des tenanciers et gérants des débits de boissons en leur délivrant des actes d’engagement. Ce sont là entre autres,  les activités qui seront menées au cours de la 2e édition du mois du droit d’auteur. Des actions dont les réalisations aboutiront aux résultats suivants: favoriser une meilleure compréhension du droit d’auteur dans les bars ;faciliter le paiement des redevances de droit d’auteur par les tenanciers des bars; faciliter la collecte de fonds issus de la consommation des produits de la SODIBO (BRAKINA) à destination du Fonds de Promotion Culturelle (FPC) du BBDA. Et pour y arriver, le BBDA et la BRAKINA compte associer les artistes et les promoteurs culturels très bien connus à Bobo Dioulasso.

Ousmane Sawadogo de la communication a indiqué qu’ils utiliserons les mêmes stratégies que celles de l’année dernière pour sensibiliser les Bobolais

Faisant le bilan de la première édition qui s’est déroulée en 2017 à Ouagadougou, Wahabou Bara, DG du BBDA a indiqué qu’il est positif car la campagne leur a permis non seulement de sensibiliser plus de 3000 personnes sur la compréhension du droit d’auteur mais aussi de collecter  2 millions de F CFA grâce au soutien de la BRAKINA pour les créateurs. « Notre souhait c’est de faire la même chose à Bobo Dioulasso si non même plus » a confié le DG du BBDA qui était entouré par Oumar SANON, Chargé des stratégies de développement, de  Ousmane SAWADOGO, Chargé de la Communication et du Plaidoyer / BBDA de Armel COMPAORE, Directrice de l’Exploitation et de la perception et de Michel Mien, Représentant de la BRAKINA. Au cours du mois, l’activité qui est placée sous l’égide du ministère de la culture des arts et du tourisme donnera l’occasion à la   BRAKINA,  d’observer , un prélèvement d’une somme fixe sur chaque bouteille de boisson consommée, au profit du BBDA, en contrepartie de l’exploitation intensive des œuvres musicales pendant cette période.

Michel Mien le représentant de la BRAKINA (à gauche) s’est dit satisfait de la collaboration de la SODIBO avec le BBDA

Après Ouagadougou, le mois du BBDA se tient cette année à Bobo Dioulasso, doit-on s’attendre à une tenue tournante de l’activité a voulu savoir un artiste? « Notre souhait c’est de la faire dans les 13 régions du Burkina et pourquoi pas dans les 45 provinces. Si la BRAKINA est prête pour accompagner seulement nous le ferons » a répondu le DG du BBDA.

Wahabou Bara, DG du BBDA (milieu) a invité les Bobolais à les accompagner dans leurs missions

Quelles sont les stratégies qui seront utilisées pour sensibiliser au maximum les utilisateurs a posé comme préoccupation un autre journaliste?. A cette question, Ousmane Sawadogo de la communication dira  que la stratégie utilisée l’année dernière à Ouagadougou sera reconduite. « Il s’agira pour nous de nous rendre dans les maquis choisis avec nos ambassadeurs  et bien attendu la BRAKINA pour sensibiliser les usagers. Nous avons aussi élaboré des calepins sur le droit d’auteur que nous allons mettre à la disposition du public de Bobo Dioulasso ». Michel Mien, le représentant de la BRAKINA s’est dit satisfait de la collaboration de la SODIBO avec le BBDA (retrouvez l’intégralité de ses propos dans nos prochaines éditions).

Yannick SANKARA

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR