Afriyelba
A la Une Société

K’artier en mouvement : La danse contemporaine s’invite dans les rue de Ouagadougou


Les habitants du quartier Samandin de Ouagadougou ont eu droit ce samedi 17 septembre à une performance chorégraphique inédite dans une de leurs rues. Ce spectacle, premier du genre est le résultat du projet K’artier en mouvement du danseur interprète Yacouba Ouédraogo de l’association Willigri.

Une trentaine de danseurs se sont produits pour cette première édition de K’artier en mouvement

K’artier en mouvement a pour ambition de créer des scènes de performance dans les les quartiers de Ouagadougou. A cet effet 15 artistes danseurs ont bénéficié de formation sur les techniques de performance, sur les outils du numérique, le marketing des réseaux, de master class et de partage d’expériences. Selon Yacouba Ouédraogo Directeur de création de l’association Willigri, le projet a pour ambition de permettre aux plus grands nombres de comprendre la chorégraphie.

<< L’idée est née du constat que la population burkinabè ne connait pas vraiment la danse contemporaine et elle est moins prisée à cause de son caractère élitiste. Aussi, les danseurs manquent d’espace pour exprimer leur talent. Beaucoup de structures forment professionnellement des danseurs qui malheureusement manquent de cadre d’expression. C’est la raison de la naissance de K’artier en mouvement pour créer ce rapprochement entre les populations et les danseurs, afin de favoriser cet échange et faire mieux comprendre la danse de création>> a-t-il expliqué.

K’artier en mouvement vise à rapprocher les chorégraphes des populations.

Si le lancement n’a durer qu’une journée, les éditions à venir prendront 3 jours. << Nous ferons prochainement des performances de 2 à 3 jours dans les quartiers en impliquant plus d’artistes et d’autres disciplines. Nous allons trouver des espaces plus grand pour dresser une scène avec du sable et produire des spectacles chaque soir. Et nous comptons impliqués les populations riveraines pour que le mouvement ne soit pas celui des artistes seulement>> a ajouté Yacouba Ouédraogo.

Le vivre ensemble était le thème de cette première édition.

La première édition de K’artier en mouvement a réuni prêt de 30 danseurs au total dont 10 danseurs professionnels, la nouvelle promotion de Yeleendon 4 et des stagiaires qui ont participé à Vacances danse avec nous. Le thème de la performance proposé est le vivre ensemble. <<Le thème concorde avec le contexte du Burkina. Il nous arrive d’être voisins dans les quartiers sans vraiment être ensemble. Nous avons voulu créer cette ambiance pour favoriser cette harmonie>> a confié Yacouba Ouédraogo.

La chorégraphe Kadi Bobo dans ses œuvres.

Le projet comporte un volet social qui est l’assainissement des quartiers dans lesquels vont se faire les performances. D’un coup global de 20 millions, les financements se font attendre et le promoteur appelle les partenaires a se joindre à ce projet qui va beaucoup apporter aux danseurs et au quartiers dans lesquels il va passer.

Dans la soirée du samedi, les danseurs ont joué un match de football contre les jeunes du quartier Samandin, toujours dans l’esprit de créer ce rapprochement cher à l’association Willigri.

Par Wend Kouni


Articles similaires

Miss Universités 2020 : Océane Sou et la couronne de la résilience

Afriyelba

COMMUNE DE TIEBELE : Le Lycée départemental remporte la 7ème Coupe DIZENIDANI inter-lycées 2019

Afriyelba

A’Salfo à la jeunesse burkinabè: « Les pays africains ne font plus rêver ».

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR