Afriyelba
A la Une Culture Musique Société

Mobilisation des grands jours pour la clôture de la caravane Nos voix pour la paix à Bobo ce samedi 9 décembre.


Démarrée le 28 octobre 2023 à Ouagadougou, la caravane Nos voix pour la paix a pris fin ce samedi 9 décembre à Bobo Dioulasso avec un grand concert gratuit qui a réuni une vingtaine d’artistes sur le plateau omnisport de Yeguéré. En trois mois, ce projet porté par la Cour du Naaba avec le soutien de l’Union européenne a sillonné 8 villes et touché des milliers de Burkinabè. Nos voix pour la paix a donné aux populations des messages de paix et d’espoir, annonçant la fin très prochaine de la crise sécuritaire qui secoue le Burkina depuis 7 ans.

Mobilisation des grands jours sur le plateau omnisport Yeguéré.

Ouagadougou, Kaya, Tenkodogo, Pô, Gaoua, Koudougou, Ouahigouya et Bobo Dioulasso ont été les villes hôtes de cette caravane historique. Selon Alif Naaba porteur du projet, c’est en effet la première fois dans l’histoire du Burkina Faso qu’une caravane sillonne autant de ville pays. A travers panels, matchs de football, dons de vivres et des concerts gratuits, la caravane a véhiculé des messages de paix et d’espoir. « Cette caravane a connu la participation de plus d’une cinquantaine d’artistes et elle a parcouru 2700 kilomètres et nous avons touché 120000 spectateurs. Nous estimons que le message a été reçu par les populations qui à chaque étape sont sorties nombreuses » a indiqué le prince aux pieds nus.

Alif Naaba juge satisfaisante le bilan de la caravane.

Le concert de clôture s’est déroulé au plateau omnisport de Yeguéré et a réuni une vingtaine d’artistes. Le Collectif Nos voix pour la paix a repris son titre Sauvons la paix, un hymne à la paix , repris en cœur par le public sorti nombreux. En plus du collectif, Rama N’goni, Grand Docteur, Zara, Moïse Ouattara, Imilo Lechancheux, Kayawoto, Barack la voix d’or, Greg Burkimbila, Hugo Boss, Djeli Karim, Malika la Slamazone, Toksa, Faity Baby et Alif Naaba se sont partagés la scène. Cette programmation qui a pris en compte les artistes de différentes générations et aussi des différentes communautés qui vivent au Burkina est le signe que la richesse d’un pays se trouve dans sa diversité. Pendant 4 heures d’horloge, ces artistes ont communié avec leurs fans qui se sont montrés généreux dans la débauche d’énergie pour rendre cette soirée de clôture exceptionnelle. Alif Naaba a remercié tous les acteurs qui ont apporté leur contribution pour la bonne marche de la caravane. «Je remercie l’Union européenne qui a cru à ce projet et l’a accompagné. Je voudrais remercier et donner un carton vert aux autorités coutumières qui nous ont accueilli avec beaucoup de respect et d’estime. Ils ont véritablement béni la caravane et c’est pour ça que tout s’est aussi bien passé. Je voudrais également remercier avec un carton vert les autorités administratives a commencé par le ministre de la culture qui m’a reçu avant qu’on ne commence ce projet. Je remercie également le ministère de la solidarité et de l’action humanitaire et toutes les autorités au niveau local qui nous ont accompagné pour la sécurité et les autorisations administratives. Ils ont travaillé en amont avec nos équipes et cela démontre comment on réussit quand on est ensemble» a confié Alif Naaba.

Le Collectif Nos voix pour la paix a interprété la chanson Sauvons la paix.

Alors que ce gigantesque projet prend fin, la cour du Naaba est déjà tourné vers la perspective de le reconduire afin de toucher encore plus de ville, afin que ce message de paix et d’espoir distillé durant ces 3 mois écoulés touche davantage de burkinabè.

Par Wend Kouni.


Articles similaires

Joueur FIFA de l’année, Ronaldo est encore « The Best »

Afriyelba

L’ASFA de Moussa Ouédraogo dit Mourinho pourra-t-elle arrêté l’AS Douanes et Kamou Malo?

Afriyelba

Voici ce que Magic System réserve pour l’anniversaire du décès de Papa Wemba

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR