Afriyelba
A la Une

MUSIQUE SANA BOB demande les bénédictions du Mogho Naaba pour son nouvel album


L’artiste musicien Sana Bob a été reçu en audience le mercredi 27 août dernier au Palais royal. L’objet de cette visite est de présenter son nouvel album, le 5e à sa Majesté le Mogho Naaba Baongo et de lui demander des bénédictions pour la suite de sa carrière.

« Notre temps » ; tel est l’intitulé du 5e album de l’artiste-musicien Sana Bobo. Composé de 12 titres traitant de thèmes divers, la sortie officielle de cet album est programmée pour le lundi 8 septembre prochain. Mais bien avant, l’artiste et son staff présidé par Costa ont bien voulu présenter le nouveau produit à Sa Majesté le Mogho Naaba Baongo et lui demander ses bénédictions pour non seulement un franc succès de l’album mais aussi pour la suite de la carrière de l’artiste. Une action qu’ils ont effectuée le mercredi 27 août dernier au Palais royal. Devant sa Majesté, Costa, le manager de Sana Bob s’est réjoui de l’audience à eux accordée pour qu’ils puissent leur faire part de leurs doléances. « Nous sommes venus ce matin pour non seulement présenter l’artiste musicien Sana Bobo mais aussi son nouvel album intitulé « Notre temps » et vous demander des bénédictions pour un franc succès de l’album » s’est adressé Costa au Mogho Naaba. En plus de ces doléances, le manager de l’artiste a fait part à l’empereur des mossé, l’un des problèmes qui porte un gros préjudice aux artistes burkinabè : la piraterie. « La piraterie est comparable à un éleveur qui prend bien soin de ses poussins jusqu’à ce qu’ils deviennent des adultes. Et c’est en ce moment que le voisin qui n’a fourni aucun effort vient clandestinement les volés pour aller vendre au détriment de l’éleveur » a expliqué Costa au Mogho Naaba. Tout en demandant à sa Majesté de les aider à combattre ce fléau, Costa a dit toute sa satisfaction d’avoir pu rencontrer le Mogho Naaba Baongo. Même son de cloche pour Sana Bobo qui, visiblement ne cachait pas sa joie. « Je suis très content de me retrouver devant vous ce matin. Merci pour cette audience, merci pour votre disponibilité » s’est-il exprimé avant d’expliquer au Mogho Naaba comment il est arrivé dans la musique. Après ces explications qui ont été accueillies par des sourires de sa Majesté, Sana Bob a joué deux titres de son nouvel album à savoir « Tond Pana Yim Yam yee » (Nous n’allons pas vous oublier) et « Nassar Nam » (Pouvoir des Blancs) pour le Mogho Naaba. L’initiative de Sana Bob et de son staff a été très bien appréciée par l’empereur des Mossé qui les a montrés qu’ils ont toute sa bénédiction et ses encouragements. « Vous faites du bon travail surtout en défendant la culture du Burkina et pour cela nous ne pouvons que vous soutenir et vous bénir. Tu ne fais pas partir de ces artistes qui laissent leur culture pour aller développer celle des autres, je te félicite et te remercie pour cela » s’est félicité le Mogho Naaba Baongo. Pour ce qui est de la piraterie, tout en montrant sa disponibilité pour les aider dans la lutte, il a invité l’artiste à collaborer avec le Bureau burkinabè de droits d’auteur qui est la structure habilitée pour lutter contre le fléau. C’est avec plein de bénédictions et d’assurance que Sana Bob a quitté le Palais royal.

Yannick SANKARA


Articles similaires

TRIPPLE Z: Il dévoile ses origines dans un album

Afriyelba

Le rappeur américain Kanye West et sa famille en visite en Ouganda

Afriyelba

JEU ORANGE « GAGNEZ 10 MILLIONS »: L’heureux gagnant du gros lot se nomme Dieudonné Palm

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR