24 October 2020

RESIDENCE LA POUSSETTE :15 jeunes humoristes prêts pour la scène

Partager
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    36
    Partages

La résidence de formation « La poussette » initiée, le 9 mars dernier, pour les humoristes  burkinabè en herbe, a refermé ses portes ce mercredi 18 mars 2020, à Ouagadougou. Grâce à la collaboration de Grace Théâtre et la Fédération du Cartel, quinze jeunes talentueux venant de différentes villes du Burkina ont été formés  aux techniques de l’humour.

C’est en vue de soutenir les jeunes talents, que « La poussette est née ». Des ressortissants de Koudougou, Gaoua, Koupéla, Dédougou, Fada N’gourma… ont eu l’opportunité de bénéficier d’une formation humoristique professionnelle. Pendant une dizaine de jours, ils ont été coachés par des professionnels du milieu de la comédie comme le doyen Jean-Aimé Bayili alias Babenda et Ildevert Meda.

Tatiana Ouédraogo, une des participantes « J’ai connu l’humour sous un autre angle»

Au cours de la résidence, les élèves ont passé en revue  des outils nécessaires à la pratique de l’art humoristique. Il s’agit entre autre, de la maitrise de la concentration, de l’écriture de texte comique notamment sur les interactions de textes comiques, la gestion de la voix et de la respiration.

Tatiana Sawadogo, une des participantes à la formation a confié toute heureuse: « j’ai appris beaucoup de choses, j’ai vu l’humour sous un autre angle. Pour moi, l’humour c’était juste savoir faire rire, mais après la formation que j’ai reçu je me rend compte que c’est un gros travail qui est abattu pour pouvoir capter un public ». Pour François De Paul Koussoubé alias Colonel Wouss Wass, aussi participants venus de Dori, cette formation est une belle initiative. D’après lui, il en profitera pour mettre la joie dans les cœurs des populations du nord qui lutte constamment contre la psychose du terrorisme. Présent lors de la cérémonie de clôture de la formation, Ildevert Meda n’a pas manqué d’exprimer sa fierté face au talent de ses élèves. « Ces jeunes sont la relève de l’humour burkinabè. Je suis très satisfait de l’amélioration des textes tout au long des cours », s’est réjouit le professeur. Jean-Aimé Bayili quant à lui, leur a souhaité bon vent et promis de les accompagner afin qu’ils puissent participer à des spectacles.

Ildevert Meda, formateur exprimant sa fierté face à l’évolution des résidants durant la période de la formation.

­

Anatole Koama, le Directeur de l’Association Grâce Théâtre du Burkina a remercié les participants pour leur ardeur au travail. Il pense qu’eux aussi ont appris de ces jeunes et que ce partage sera fructueux pour  les élèves et pour les formateurs. La remise des attestations aux participants et la photo de famille ont permis de baisser les rideaux sur la résidence de formation « La poussette » qui s’est tenu du 09 au 18 mars 2020 à l’espace Marbayassa à Ouagadougou.

E N


Partager
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    36
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR