Afriyelba
A la Une Musique

TOUS FRERES : Pam Luster parle à ses compatriotes


Au regard des tourbillons d’incivisme et de division qui enveloppent le pays des Hommes intègres depuis un certain temps, l’artiste musicienne Pam Luster, Patricia Wendtoin Minoungou à l’état civil, a décidé d’appeler les Burkinabés à plus de responsabilité dans leurs actes à travers son deuxième album de six titres baptisé « tous Frères ». Elle a présenté l’œuvre  le 17 mars dernier aux hommes de médias à l’institut Burkinabé Georges Kabore.

En mooré quand on vous dit Douni Ya Raaga (Le monde est un marché), vous devez vous recouvrir encore d’humilité en ayant en tête que cette vie terrestre n’est qu’éphémère. C’est justement là un des messages de Pam Luster dans ce joyau de six titres  qui était fin prêt depuis juin 2017 mais qui a été porté à la connaissance de tous, le samedi dernier. A l’intérieur de « Tous Frères », l’artiste décrit avec fierté sa terre natale, le Burkina Faso, à travers un élément unificateur de ses fils et filles  qu’est la parenté à plaisanterie.

Les mélomanes sont venus nombreux pour soutenir leur artiste

Elle loue aussi le courage des différents martyrs de la terre de Yennenga avec la chanson Tenga Yinga (Au nom de la patrie). Pam Luster revient aussi sur la condition féminine  à travers Pag Tar Nongo ( la femme souffre), la problématique de l’aventure avec le titre Lebguin N’Wa ( Reviens), et donne sa modeste contribution à la réussite de la commémoration de l’indépendance du Burkina Faso. Pour finir celle qui a été révélée au public grâce à l’émission de télé réalité Faso Academy en 2011 a demandé aux  mélomanes de se procurer le CD chez tous les bons revendeurs pour faire passer le message du vivre ensemble dans les moindres recoins du 226.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

FIBBA 2018 : Après le Sénégal, le Burkina accueillera l’évènement

Afriyelba

Transport aéroportuaire : Sissiman TOURS est le nouveau gestionnaire de la navette de l’Aéoroport international de Ouagadougou

Afriyelba

FEMUA 10 : La place du festival à Anoumabo va être baptisée « Place Papa Wemba »

Afriyelba

1 comment

Pam Luster Mar 21, 2018 at 0 h 59 min

Waouh, bel article qui fait un résumé fidèle de l’album. J’ai pris beaucoup de plaisir à vous lire. Bon boulot! Merci beaucoup. Dieu vous bénisse. Dieu bénisse le Burkina Faso!

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR