Menu

Alpha Ouédraogo, président du comité Miss Burkina: « Nous faisons le maximum pour…. »

Le 6 août dernier sur le site de Laongo où les candidates à l’élection Miss Burkina effectuaient une sortie de mise au vert, nous avons rencontrez Alpha Ouédraogo, président du nouveau comité d’organisation pour en savoir plus sur l’état des préparatifs de l’évènement. Dans l’entretien, il nous a confié qu’il fait le maximum avec ses collaborateurs pour offrir une soirée de rêve au public. Lisez

Afriyelba: Comment vont les préparatifs de la finale de miss Burkina?

Alpha Ouédraogo: Je voudrais, avant de répondre à votre question, remercier tous ceux et toutes celles grâce à qui, nous sommes en passe de réussir l’organisation de cette première édition de l’élection miss Burkina. Il faut dire qu’à quelques jours de la finale, nous avons fait le maximum qui nous permettra d’avoir une belle soirée le 11 août prochain. Les candidates ont été très bien préparées et continuent de l’être par des coaches talentueux aussi bien burkinabè qu’ivoiriens. De la marche, à la chorégraphie en passant par le sport et un séminaire  sur  l’environnement et le développement, les filles sont bien entrainées et sont presque prêtes pour la compétition

Elles  sont internées depuis quand?

Elles sont internées depuis le 1er août dans une villa à Ouaga 2000. C’est là-bas que tous se passe. Comme je l’ai dit, le matin elles commencent par une activité physique avec un coach sportif, ensuite, il y a le coach choré qui prend le relais. Elles reçoivent également des visites dont celles du ministre de la culture, de l’environnement  de la  marraine, des personnes ressources, de certains de nos partenaires qui passent dire leurs encouragements aux candidates.

Il y a aussi eu la visite du site de Laongo?

Effectivement, la sortie sur Laongo était une sortie de divertissement. Après une semaine de dur labeur, nous avons jugé nécessaire qu’elles aillent se relaxer, se détendre avant de reprendre le boulot. C’est une sortie qui a permis à la plupart des filles de découvrir pour la première fois, le site de Laongo qui est mondialement connu.

Il y a une délégation du comité miss Côte d’Ivoire qui est venue vous prêter main forte, peut on savoir dans quel domaine exactement?

Oui, depuis le 5 août, une équipe du comité miss Côte d’Ivoire séjourne au Burkina pour nous aider dans l’organisation. Comme vous le savez, Miss Côte d’Ivoire a une expérience de plus d’une vingtaine d’années et comme on ne va pas réinventer la roue, nous leur avons demander de venir partager leurs expériences avec nous. Nous avons d’ailleurs un partenariat dans ce sens. Nous allons nous appuyer sur leurs expériences pour mieux organiser la soirée. L’équipe est venue avec son chorégraphe qui va aider Didier Zongo de l’agence ISIS dans le coaching des candidates.

Pouvez vous revenir sur les prix à payer pour vivre l’évènement?

Les tickets qui sont disponibles depuis un certain temps sont accessibles à 50 000 et 30 000  F CAF. Le public peut s’enquérir dans les agences Télécel Siège, Ouaga 2000, Kwameh Nkrumah, dans les radios Ouaga et Watt FM.

Comment va se passer la soirée?

Nous n’avons pas encore établi le programme, mais je peux vous dire qu’en plus des défilés des candidates en 3 passages et de leur prise de parole, il y aura des prestations d’artistes avec Singuila, Floby, Awa Boussim; Mari Gayéri, Imilo Lechanceux.

Manifestement vous ne rencontrez pas de difficultés dans l’organisation?

Sisi. Il y a toujours des difficultés lorsqu’on organise des évènements d’une telle envergure. Nos principales difficultés sont surtout d’ordre financière. Comme vous le savez, les sponsors se font rares dans notre citée. C’est le lieu pour moi de lancer un appel à toutes les entreprises et institutions et même à toutes les personnes de bonnes volontés à se joindre à nous pour que nous puissions réussir un sans faute de l’évènement.

Avez vous invités des misses de la sous-région?

Oui, nous attendons la miss Côte d’Ivoire qui a confirmé sa participation. Nous avons aussi envoyé une invitation a miss Togo qui sera certainement présente avec une délégation. Nous aurons également au cours de la soirée la présence de la miss Burkina New York. Il faut aussi noter que les anciennes miss Burkina seront présentes dans la salle.

Que gagnera la miss Burkina et ses dauphines?

Miss Burkina 2017 repartira avec la somme de 5 millions de F CFA qui sera offerte par le comité d’organisation. La 1ère dauphine aura la somme de 2 millions 500, la 2e dauphine, 1 millions, la 4e, 500 000 et la 5e , 300 000. En plus il y aura certainement des lots de nos partenaires.

Un mot sur les candidates?

C’est d’abord les féliciter pour le courage qu’elles ont eu de se présenter à l’élection. Je leur tire mon chapeau. Miss Burkina est une école et je pense qu’elle tireront forcément le meilleur de l’âme du concours. Pour terminer je voudrais remercier le site Afriyelba, un de nos partenaires pour le formidable boulot de communication qu’il fait autour de l’évènement. Rendez-vous est pris  le 11 août pour vivre la finale de Miss Burkina 2017.

Propos recueillis par Yannick SANKARA

 

No comments

Laisser un commentaire

Facebook

N’Ice Cream (25 40 17 66)

N’Ice Cream (25 40 17 66)

Moaga Studios

Moaga Studios