Menu

Entretiens Eurafricains: Voici les membres du bureau de l’Association régionale

Hier 10 janvier à Ouagadougou précisément au 2iE, capitale du Burkina Faso s’est tenue l’Assemblée générale constitutive de l’Association régionale des Entretiens Eurafricains du nom de cette plateforme de rencontre, de débats et de fraternité entre l’Europe et l’Afrique. Présidée par Claude Fischer-Herzog, cette Assemblée constitutive qui a connu la présence de la ministre de l’économie, des finances et du développement du Burkina Faso, Rosine Sori-Coulibaly a été marquée par des débats autour des objectifs,  statuts et règlement, le vote du budget, l’élection des membres du conseil d’administration, de la présidence et du bureau exécutif de l’association. En plus de ce moment crucial, les participants venus de toute l’Afrique et de l’Europe ont mené des réflexions sur le thème « Afrique de l’Ouest et l’Europe après le Brexit: défi de l’intégration régionale pour un développement durable et solidaire » avant de se retrouver à l’Institut français pour une soirée culturelle conviviale.

Ils sont venus entre autres,  du Sénégal, du Mali, de la Côte d’Ivoire, de toutes les régions du Burkina Faso et d’Europe pour asseoir les bases de l’Association des Entretiens Eurafricains. La salle de conférences de 2iE de Ouagadougou a été le cadre choisi pour la manifestation. Présente au présidium avec Rosine Sori Coulibaly, ministre burkinabè de l’économie, des finances et du développement du Burkina Faso, Claude Fischer-Herzog, présidente d’honneur de ’Honneur de CONFRONTATIONS EUROPE, directrice des ENTRETIENS EUROPEENS & EURAFRICAINS, et présidente d’EURAFRICLAP (association des amis du festival « Une semaine Eurafricaine au cinéma » à Paris a remercié tous ceux qui ont fait le déplacement pour  prendre part à cette assemblée constitutive de l’Association qu’elle a dénommé « Eurafrique 21 ». Elle a fait savoir aux participants qu’après la rencontre de Ouagadougou de février dernier, un comité a travaillé 1 an durant pour élaborer le budget, définir les organes de l’Association ainsi que les statuts, les objectifs  et le règlement intérieur ,  désigner  les membres du Conseil d’administration et du bureau exécutif et bien attendu préparer l’assemblée générale constitutive.

Le premier responsable du 2iE s’est réjoui du choix de son Université pour la tenue de l’Assemblée générale

Ce sont les résultats donc de ce travail formidable qui ont été présentés à l’Assemblée hier pour adoption et élection. Après lectures, explications et débats, le règlement intérieur, les statuts, le règlement intérieur et les objectifs de « Eurafrique 21 » ont été adoptés à l’unanimité. Idem pour le budget de 93 millions de F CFA présenté par Francis Simporé. Un budget prévisionnel qui sera bouclé à travers les cotisations des membres et les contributions des partenaires de l’association à en croire les responsables de l’Association.

La ministre burkinabè de l’économie et des finances, ( 1ère à droite), a salué l’initiative de la création de l’Association qui vient à point nommé. A ses côtés on reconnait Claude Fisher Herzog

Pour ce qui est du Conseil d’administration, la présidente de séance, Claude Fischer a présenté une liste de 25 personnalités issues d’horizon divers et de diverses sensibilités à l’Assemblée. Ils sont pour la plupart des chefs d’entreprises. En plus de ces 25 personnalités, deux autres ont été présentées séance tenante aux participants. Toute la liste a été adoptée à l’unanimité par les participants à l’Assemblée. Vient enfin les élections des membres du bureau exécutif et de la présidence. A ce niveau, comme annoncé, le comité avait pris le soin de désigner des personnes bien expérimentées et compétentes dans les différents postes pour les présenter à l’Assemblée.

L’ancien ministre Togolais Kako Nubukpo est le président de Eurafrique 21

Il s’est agi à la présidence de l’ancien ministre togolais Kako NUBUKPO; de l’Ivoirien Phelix Bikpo, directeur général de l’African garantee fund, du Burkinabè Bintou Diallo, directrice de l’Agence de promotion des Investissements du Burkina Faso, du Sénégalais Amadou Diaw, fondateur de la première Business School en Afrique de l’Ouest francophone, de la française Claude Fisher HERZOG, entre autres, présidente d’honneur de confrontations Europe et directrice des Entretiens Eurafricains, de Jean-Luc KONAN, fondateur du Groupe COFINA, compagnie financière africaine,  de l’Ivoirien Hermann Christian KOUASSI président du Club d’Affaires Afrique-Monde (CAAM) et du malien Moussa Ismaïla TOURE,  Directeur Général de la société API-MALI (Agence pour la Promotion des Investissements au Mali). La présidence est soutenue par un bureau exécutif composé de Zalia Montoro, présidente de la Fondation Afrique OZALIAM, pour l’éducation, le genre, le développement et la promotion de la jeunesse, de Francis SEMPORE, secrétaire général de l’Association Burkinabè des Acteurs et Professionnels de l’Efficacité Energétique (ABAPEE), de Nelson CONGO, professeur de Lettres et de Communication à l’Institut Burkinabé des Arts et des Métiers (IBAM) de l’Université de Ouagadougou, de Malick LINGANI,  Développeur informaticien et Spécialiste des Sciences de données à la base, de Guira Kotimi et de Gisèle Tiendrebéogo. Elus sans abstentions ni d’oppositions ces membres de la présidence et du bureau exécutif présideront aux destinées de l’Association pour les  2 ans à venir.

Les participants ont, à l’unanimité, adopté entre autres les statuts et les règlements de l’Association

Les responsables de l’Association ont informé l’assemblée que dès aujourd’hui 11 janvier, ils déposeront les dossiers au ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation burkinabè pour la demande du Récépissé. Eurafrique 21 sera donc une association de statuts burkinabè et aura une vocation sous-régionale. Le souhait de la présidente d’honneur est d’inclure dans les mois et années à venir le Ghana, et les autres pays de la sous-région et partant de l’Afrique. Mais bien avant la réalisation de ce souhait cher à Claude Fischer, les membres de l’Association se sont donnés rendez-vous pour la deuxième édition des Entretiens Eurafricains qui se dérouleront à Paris les 6 et 7  mars 2017 sur le thème : « Pour de nouvelles politiques économiques et de régulation favorisant l’investissement et le développement durable dans une Afrique de l’Ouest intégrée ».

Yannick SANKARA

 

 

 

1

No comments

Laisser un commentaire

Facebook

N’Ice Cream (25 40 17 66)

N’Ice Cream (25 40 17 66)

Orange

Orange

Moaga Studios

Moaga Studios