Afriyelba
A la Une Musique

ASSEMBLEE GENERAL DU BBDA ASSEMBLEE GENERALE DU BBDA: Un premier exercice pour mieux défendre la création artistique


Le bureau burkinabé du droit d’auteur (BBDA)  a tenu le 14 décembre 2017 sa toute première assemblée générale à Ouagadougou. Objectif, examiner le rapport 2016 afin de trouver les bonnes formules pour mieux préserver le droit d’auteur. La cérémonie a connu la participation de plusieurs créateurs et des services partenaires du BBDA

« Ensemble fédérons nos intelligences en ce jour historique, pour un réel épanouissement des créateurs ». C’est par ces mots que le directeur général du BBDA, Wahabou Bara a ouvert les portes de la première assemblée générale de son institution. Il a d’emblée indiqué que l’Assemblée générale vise à faire le bilan de l’année 2016, de recueillir les suggestions des uns et des autres, pour une gestion efficiente du droit d’auteur. Il a ajouté qu’à la suite de l’audit organisationnel et financier opéré au sein du BBDA en 2016, son institution s’est définie une vision dans laquelle le droit d’auteur apparait comme «  Un outil de rayonnement de la culture et un levier de croissance économique ».

Le DG du BBDA s’est réjoui de la tenue effective de l’AG

Il a par la suite montré que  le leitmotiv du bureau qui est d’œuvrer à la sécurisation du droit d’auteur, pour encourager l’investissement dans ce secteur, a engendré pas mal d’acquis. Des acquis qui vont de l’apaisement du climat social au sein de la famille BBDA, à la tenue de la première assemblée générale en passant par la rentrée du droit d’auteur (RDA) et  la mise en place du fond d’aide aux membres (AMA). Cependant il convient de noter que l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Le premier responsable du bureau burkinabè du droit d’auteur a confié que si des défis ont pu être relevés, il n’en demeure pas moins que beaucoup reste à faire. Des  insuffisances il en existent dont  entre autre, la plus grande couverture sanitaire des créateurs, l’octroie d’un plan de carrière du personnel du BBDA, la réalisation de la  gestion collective des droits dans l’environnement numérique, etc.

Les premiers responsables du BBDA à l’ouverture de l’AG

La présidente du conseil d’administration, Aissata Ba/Zanga a, quant à elle, affirmé que l’année 2016 a connu l’amélioration de la gouvernance administrative au sein du BBDA, avec la mise en place de l’assemblée générale et de ses membres. Elle a ensuite indiqué que cette AG est constituée d’environ 76% de créateurs. Elle a poursuivie en déclarant que la bonne entente qui a prévalu en 2016 entre les artistes et le personnel du BBDA aurait érigée ladite structure au titre  d’établissement public le plus dynamique  au sein du ministère en charge de la culture

Oceane a ouvert l’AG en musique

Avant le début de l’activité, l’artiste musicien Oceane y a apporté une touche  à travers une prestation musicale. Il a en effet entonné une chanson sur l’immigration avec sa guitare. En somme  c’est avec intérêt et admiration que les participants à l’AG ont reçu la prestation du reggae man en témoigne les applaudissements qui ont accompagné la chanson jusqu’à sa fin. Après cette parenthèse musicale une minute de silence a été observée à la mémoire d’un illustre disparu du BBDA


Articles similaires

SITUATION NATIONALE: Les Etalons et Paul Put offre 3 millions aux victimes

Afriyelba

MANGA: La miss Burkina et le NCOMIB font parler leur cœur au profit du CSPS

Afriyelba

IMILO AFFRONTE SANA BOB A BOBO

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR