Afriyelba
A la Une Mode

Burkina Faso: Miss Universités: Voici l’histoire de Aida Ouédraogo et de sa culotte noire


Tous ceux qui ont suivi la cérémonie de l’élection de la Miss Universités 2018 au Burkina Faso ou tous ceux qui étaient dans la salle des fêtes de Ouaga 2000 ce 7 avril ont du le remarquer. La candidate Aida Ouédraogo lors des passages des présentations générales et individuelle avait une culotte différente des 19 autres candidates. Elle est; en effet; sortie avec une culotte noire et non verte. « Cela nous a mis dans une situation embarrassante » a confié la porte parole des membres du jury lors de la proclamation des résultats. Pourquoi cette différence? « On a mal pris mes mesures. Mes bassins sont plus grands que la culotte. Lorsque j’ai porté sa ne me rentrait pas du tout » explique la miss qui ajoute: « C’est ma tata qui m’a aidé avec la culotte noire que j’ai porté ».

A la place des culottes vertes, Aida Ouédraogo portait une noire

Et après ce passage raté,  Aîda Ouédraogo qui soufflera sur ses 20 ans de bougie ce 3 décembre  a perdu tout espoir. « . Je ne pensais même pas que j’allais être retenue parmi les 10 finalistes. J’ai passé tout mon temps à pleurer dans les coulisses ». Malgré cette situation l’étudiante en 1ère année de communication à l’Institut Africain de Management à trouver des forces pour étaler toute sa beauté intellectuelle et physique aux membres du jury. Du haut de ses 1m79 supporté par 69 kg, elle a su les convaincre à travers ses passages en tenue traditionnelle, de jeune fille et surtout en faisant un speech éloquent sur le thème « Jeunesse africaine et émigration ».

La mis a su tirer les forces nécessaires pour convaincre les membres du jury lors de son speech et de son passage en tenue traditionnelle

Et c’est elle donc que les 4 membres du jury ont choisi pour être la Miss Universités 2018. Un choix qui a fait l’unanimité dans la salle. Ce sacre, Aida ne s’y attendait pas du tout. « Je suis tombé lorsque le jury a prononcé mon nom. Je ne croyais même plus. J’étais couché dans les coulisses en train de pleurer. Waou quelle soirée! Je suis très très heureuse. Je remercie les organisateurs du concours, leurs partenaires qui ont rendu l’édition possible et tous ceux qui m’ont soutenus. Dieu leur rendra au centuple » s’est exprimé Aida Ouédraogo après son sacre.

La miss et ses dauphines toutes heureuse après leur sacre

Comme récompense elle est repartie avec un chèque de 3 millions de F CFA dont 2 millions de l’ONATEL, le sponsor officiel de l’évènement et 1 million de BEAUFORT un des sponsors et des pagnes Woodin. Aida a eu comme 1ère dauphine Seck Anassiratou et 2e dauphine Nadège. Elle ont reçu respectivement des chèques de 750 000 F CF et 500 000 du comité d’organisation et bien d’autres lots offerts par les partenaires de Miss Universités 2018.

Yannick SANKARA


Articles similaires

Mali: Fally Ipupa offre un chèque de 10 millions à…….

Afriyelba

Assita Kanko, burkinabè d’origine, élue conseillère à Bruxelles : «Thomas Sankara et Norbert Zongo ont constitué le début de mon inspiration en politique».

Afriyelba

MISS UNIVERSITES 2019: Nelly Dahani s’en sort avec 7 million de FCFA

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR