Afriyelba
A la Une Musique

FUSH : LA LUMIERE A ENFIN JAILLI


Enfin est-ont tenté de dire. La lumière de l’artiste-musicien Ousseni Kouefi qui a choisi pour nom d’artiste FUSH vient de jaillir dans le paysage musical burkinabè. Le staff de l’artiste qui a longtemps entretenu le suspense à travers des publications anonymes sur les réseaux sociaux, ont organisé une conférence de presse ce 14 août à la Mezzanine pour présenter non seulement l’artiste, mais aussi son nouvel album. De sa biographie, on retiendra que FUSH a commencé à s’intéresser à la musique dès le lycée.

IMG-20150815-WA0045[1]
« Au lycée mon frère jumeau était plus en avance sur moi dans la musique. Je le prenais pour exemple et je suivais ces pas. Mais après, sa passion pour la médecine a pris le pas sur la musique. Il a donc abandonné la musique pour faire la médecine » explique l’artiste qui précise que bien avant, il avait formé le groupe Salouka avec son frère jumeau et Christian. Ce dernier ayant opté pour la musique religieuse, FUSH se retrouve donc seul et décide de faire une carrière solo. Il s’essaie d’abord avec un premier single sorti en décembre 2014 intitulé « Ne Taabo » qu’il a composé avec Thomy. La carrière de FUSH a commencé à prendre une autre tournure lorsqu’il a rencontré le réalisateur de clips Hermann qui, trouvant un énorme talent en lui, décide de le produire. Commence alors un travail en studio qui va donner une année et demie plus tard l’album Alpha.

seni
Alpha, un album plein d’amour
Alpha qui signifie le commencement, est ce premier bébé donc qui a été présenté à la presse ce 14 août dernier à la Mezzanine. Accompagné de son producteur Hermann, de son manager et de l’animateur Zopito au présidium FUSH a d’abord fait écouter des bouts de son album au public avant de fredonner quelques titres pour leur bonheur. De l’album on retiendra qu’il comporte 12 titres qui traitent des thèmes variés avec une dominance « amoureuse ». « Ma luciole »; « Reine de Saaba »; « Pardonnes moi », « Te quiéro » sont entre autres, des titres dans lesquels FUSH déclare non seulement sa flamme à sa moitié mais aussi loue la beauté de la femme africaine de façon générale.
On retrouve trois collaborations dans l’album dont « Reine de Saaba » avec Balims, « Ne Taabo » avec Thomy et « Mbaba remix » avec Amentes. Cet album et son auteur, son staff donne 6 mois pour les placer au plus haut niveau de la musique burkinabè. « Nous allons nous donner tous les moyens pour que dans les 6 mois qui suivent la sortie de l’album, FUSH soit parmi les premiers artistes au Burkina Faso » a promis Hermann. Et pour commencer, le staff vend le CD de l’artiste à seulement 1000 franc CFA pour permettre à tous les Burkinabè de s’en procurer.

IMG-20150816-WA0009
Aussi, ont -il mis en place une vaste campagne de communication et de promotion dans les réseaux sociaux pour toucher le maximum d’inconditionnels du net. Pour exemple on a FUSH officiel la page facebook de l’artiste et 00226 79 74 01 01; 00226 77 62 06 36 son booking. par ailleurs, des partenariats sont en train d’être noués avec des chaînes de télévision nationales et internationales pour une large diffusion du clip « Té quiéro » qui a été présenté au public le jour de la conférence de presse. Des partenariats avec les radios de la place sont également dans le viseur du staff de l’artiste pour une grande diffusion de l’œuvre. On note que la conférence de presse a connu la présence de nombreux hommes du show biz et d’artistes qui sont venus apporter leur soutien à Ousseni Kouefi. Bon vent à FUSH et à ALPHA

IMG-20150810-WA0000


Articles similaires

Isaka Sawadogo, l’acteur burkinabé devenu « maire de Guyane »

Afriyelba

Jouez et Gagnez avec IROKO+

Afriyelba

CINEMA : « SAKHO ET MANGANE » débarque chez vous ce 25 mars

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR