Afriyelba
A la Une

MUSIQUE : Adji rend grâce au seigneur dans son dernier album


L’artiste musicienne Adjarhatou Djarha Sanon alias Adji a présenté son sixième album aux hommes de médias, le vendredi 16 novembre dernier dans le somptueux cadre du café des arts Zind Naaba. C’est un joyau de six titres baptisé « Il a payé cash ». Un album avec des titres chantés exclusivement à la gloire de jésus christ de Nazareth.

L’ex choriste de « l’immortel » Black So Man, Adji a signé son retour sur le marché discographique avec un sixième album dédié entièrement au seigneur Jésus christ. Le titre éponyme de l’album est également la dénomination de l’opus « Il a payé cash ». Dans cette chanson elle invite ses frères et sœurs à avoir la foi au christ parce qu’il a déjà payé cash le prix de leurs souffrances sur la croix. Par la suite Adji dit que c’est une bénédiction pour elle d’avoir Dieu comme justicier à travers le deuxième titre « Quelle grâce de l’avoir ». Avec « Pacre Kayé Ti wend bé » (Pas d’impossibilité tant que Dieu existe), le troisième titre, elle témoigne qu’avec Dieu il n’y a pas d’impossibilité.

Journalistes, acteurs culturels, parents et amis sont venus soutenir Adji à la conférence de presse

Les trois autres titres « Dieu est avec nous », « Comment ne pas t’aimer », et « Oya yéri lannibatiéni », (Ce qu’il dit il fera) sont également dans la même dynamique  que les trois précédents. L’album comporte également 4 titres bonus qui figurent sur trois autres albums de l’artiste. Il s’agit de « Nbaa wendé », « Glory », « Il vit en moi », et « Il ne dort ni ne sommeille ». Au cours de la conférence de presse, Adji a confié qu’a un certain moment de sa vie elle se rendait beaucoup à l’église, en plus de cela certaines épreuves de la vie comme des accidents l’ont amené à chanter et à traduire sa reconnaissance au seigneur pour sa protection.

Adji (micro) a remercié le seigneur pour toutes les grâces qu’il a opéré dans sa vie

Elle a ajouté que plusieurs personnes trouvaient aussi que sa voix allait très bien avec le gospel. A la question de savoir si à partir de maintenant sa musique sera exclusivement religieuse, Adji dira que tout dépendra de son inspiration et de la guidance de Dieu tout puissant. Séraphine Bansé Marraine artistique de Adji a déclaré que sa filleule est une battante et ne fléchit pas devant les épreuves de la vie. Elle a poursuivi en louant l’initiative de l’auteure de « Il a payé Cash » qui a décidé de marquer une pause pour dire merci au seigneur.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

SIDIKI DIABATE: « Je suis inspiré par Fat Joe, P Didy et….. »

Afriyelba

OUAGA FESTIVAL: Les organisateurs ont failli fait perdre une date à Floby

Afriyelba

KUNDE 2017: les stylistes burkinabè seront en honneur

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR