24 October 2020

Musique : Sada Ba chante « Bobo Dioulasso »

Partager
  • 69
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    69
    Partages

L’artiste musicien  Sada Ba a procédé ce 29 janvier, à l’Institut français de Ouagadougou, à la présentation du fruit de son travail avec son groupe au public. L’album, baptisé « Bobo Dioulasso », a eu l’adhésion des mélomanes présents au concert dédicace que l’artiste a organisé. Cette soirée a connu le patronage de Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture des arts et du tourisme et le parrainage de son homologue de la Communication et des relations avec le parlement, Remis Fulgance Dandjinou et Thierry Millogo, Directeur de la Librairie Mercury.

Treize, c’est le nombre de titres que compose l’album « Bobo Dioulasso » de l’artiste Sada Ba. L’artiste a dit avoir choisi cette opportunité pour se présenter aux médias, car il est convaincu que « sans les médias l’artiste n’est rien ». Natif de Bobo Dioulasso, Ba Sada a débuté sa carrière musicale dans cette ville culturelle du Burkina Faso. D’ailleurs c’est ce qui justifie, selon lui, le nom de baptême de son nouveau-né. « C’est là-bas que j’ai commencé la musique et c‘est là-bas aussi que le public a adhéré à la musique que je fais. Donc c’est normale que je rende hommage à cette ville cosmopolite qui dégage la chaleur humaine  et culturelle», explique-t-il.

Le public présent au concert dédicace, a savouré avec modération les mélodies de l’artiste

Il ajoute que  s’il a choisi d’intituler  son premier album « Le destin », c’est parce que sa carrière musicale est venue par  hasard et qu’il n’était pas prédestiné à faire la musique. « C’est venu comme ça par hasard. J’ai voulu feinter la musique  mais elle m’a toujours rattrapé. Et c’est ainsi que j’ai décidé, finalement, de me lancer dedans ». Dans ce nouvel album, chanté en Dioula et en français, l’artiste essaie en sa manière de véhiculer des messages d’amour, la cohésion sociale et des thématiques qui se rapportent au quotidien à travers un genre musical qu’il qualifie de « musique urbaine africaine » car utilisant des instruments traductionnels et modernes. « Mais quand on le prend dans le fond c’est la musique du monde en ce sens que la musique est universelle », a tenu à préciser l’artiste.

Selon l’artiste, la musique était le dernier de ses rêves, mais celle-ci a fini par le rattraper

Au terme du concert, l’artiste a saisi l’occasion pour souhaiter une bonne année à tous et rendre hommages aux victimes des attaques terroristes. « Je leur présente mes condoléances. Nous devons nous serrer les coudes afin de juguler la crise que le pays traverse présentement. C’est entre nous que ça se passe et nous devons être plus tolérants. Il y a beaucoup de nos valeurs comme l’hospitalité qui sont en train de ternir. Actuellement tous les burkinabè ont mal et j’implore Dieu pour nous épargner de ce mal afin qu’on retrouve la paix, la cohésion sociale et l’union sacrée. Que Dieu bénisse le Burkina», a conclu Sada.

Walib Bara, DG du BBDA a apprécié la prestation de l’artiste et son groupe

A ce concert dédicace étaient présents de nombreux artistes et des acteurs culturels. C’est le cas du DG du Bureau burkinabè de droit d’auteurs (BBDA), Walib Bara qui est venu constater de visu de quoi est capable le natif de la ville de Sya. Il a eu donc raison d’être venu, à en croire ses propos. « J’ai trouvé un spectacle complet. On avait devant nous un artiste confirmé qui enchainait des titres qui sont bien dans la forme et dans le fond avec des thématiques relatives à l’exile, à la confiance en soit, au développement personnel. J’ai trouvé cela captivant. Et derrière lui il y avait un groupe qui joue à merveille les instruments, une alchimie judicieuse  entre  des instruments traditionnels et des instruments modernes qui donnent une certaine coloration à son genre musical. Je pense que c’est un artiste à suivre de près et je suis sûr  que le Burkina Faso parlera de lui dans les années à venir », s’est exprimé le patron de BBDA.

Abatidan Casimir Nassara


Partager
  • 69
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    69
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR