Afriyelba
A la Une Artisanat Culture

NESTLÉ ACCOMPAGNE LE CIGAF (CARREFOUR INTERNATIONAL DE LA GASTRONOMIE AU FASO), POUR PROMOUVOIR LA GASTRONOMIE AFRICAINE.


Du 20 au 22 octobre 2023, Nestlé Burkina s’est engagé à aider les enfants à mieux comprendre l’impact d’une alimentation et d’une nutrition saine sur la vie. Un accompagnement qui s’est déroulé dans le cadre de la première édition du Carrefour International de la Gastronomie du Faso (CIGAF), tenu à la date ci-dessus au sein de l’hôtel Sopatel Silmandé à Ouagadougou. À cet effet, deux cents (200) enfants ont appris les bonnes pratiques alimentaires auprès des meilleurs chefs cuisiniers présents pour l’occasion..

La première édition du Carrefour International de Gastronomie de Faso, s’est ténue sous le thème « Gastronomie et ben-être social à travers une alimentation saine et équilibrée pour une économie forte et pérenne », une initiative portée par l’Association des Chefs et Cuisiniers du Burkina Faso (ACC-BF). Cette initiative intervient au moment où le monde entier célèbre la journée internationale des Chefs. Après des pays comme le Ghana et le Nigéria, c’est au tour du « Pays des Hommes intègres » d’abriter ce grand rendez-vous annuel des Chefs cuisiniers Africains.
Engagé dans la promotion de la bonne nutrition et de bonnes pratiques alimentaires, Nestlé Burkina Faso s’est associé à l’Association des Chefs & Cuisiniers du Burkina Faso (ACC-BF) pour célébrer la diversité des traditions culinaires et des saveurs de l’Afrique de l’Ouest en général et du Burkina Faso en particulier. Il s’agissait pour Nestlé de contribuer à créer un véritable cadre d’échange, de partage d’expériences, d’apprentissage, de démonstrations de savoir-faire, en matière de promotion d’une alimentation saine, d’ingrédients locaux.
Un partenariat dont s’est réjoui Maître Benjamin Lucien Kiswendsida COMPAORÉ, président de l’ACC-BF, et Commissaire général du Carrefour International de Gastronomie de Faso. « Cette initiative est la bienvenue. Nous avions envisagé nous-même de faire une activité similaire et on nous a fait comprendre que Nestlé avait un programme d’éducation à la base sur l’alimentation et l’hygiène, nous avons sauté sur l’occasion et nous avons dit que c’était un pain béni » a-t-il indiqué.

Maître Benjamin Lucien Kiswendsida COMPAORÉ, président de l’ACC-BF, et Commissaire général du Carrefour International de Gastronomie de Faso.

NESTLE fidèle à ses valeurs et à sa mission au CIGAF.

Engagé dans la promotion de la bonne nutrition et de bonnes pratiques Alimentaires, Nestlé Burkina Faso réitère sa volonté de promouvoir une croissance saine et une bonne éducation des enfants. Pour Omaro KANE, Directeur de la Communication Institutionnelle et des Affaires Public (Bénin-Burkina Faso-Mali-Niger-Togo) ce festival de Gastronomie répond aux missions et aux valeurs de Nestlé. « Cette initiative cadre avec la raison d’être de Nestlé. Nous croyons au pouvoir d’une bonne alimentation pour améliorer la qualité de vie de tous, aujourd’hui et celle des générations à venir. C’est pour cela qu’en tant qu’entreprise alimentaire, nous faisons la promotion d’une bonne nutrition. Et cette promotion, nous la faisons à travers nos produits. Mais, au-delà nous la faisons à travers l’éducation », a-t-il indiqué.

Omaro KANE, Directeur de la Communication Institutionnelle et des Affaires Public de NESTLE (Bénin-Burkina Faso-Mali-Niger-Togo)

 

DEUX CENTS (200) ENFANTS APPRENNENT LES BONNES PRATIQUES ALIMENTAIRES AUPRES DES MEILLEURS CHEFS CUISINIERS DE LA PLACE.

En marge des festivités, 200 enfants ont côtoyé la communauté des chefs cuisiniers pour apprendre des notions de base sur la bonne alimentation et la manipulation des fruits et légumes en cuisine.

À l’issue des démonstrations de savoir-faire, Ahssimi Minnatoullah raconte ce qu’elle a appris. « J’ai appris à laver les fruits, à manger équilibré et à couper les légumes et les fruits. Pour laver mes fruits, je dois prendre trois (03) bassines que je vais remplir. Je prends ensuite du sel mettre dans une bassine et je mets mes fruits dedans. J’attends 15 minutes et je viens les rincer dans les autres bassines », a-t-elle mémorisé.

Ahssimi Minnatoullah, bénéficiaire de la formation

Cet accompagnement louable de Nestlé intervient dans le cadre du programme mondial dénommé ‘’Nestlé Needs Youth’’ (Nestlé a besoin des Jeunes).

Yamba


Articles similaires

Cinéma: « BlacKkKlansman», ou comment Spike Lee s’attaque au Ku Klux Klan

Afriyelba

Musique : Bibich sérénité vend sa « Décision » en Côte d’ivoire

Afriyelba

DIEUDONNE TIALLA PRESIDENT DU RJJS: « La justice sociale, nous en faisons notre cheval de bataille »

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR