Afriyelba
A la Une Interview

SAMIRA BILA A PROPOS DU SIMO: « NOUS SOMMES FIN PRETS POUR TENIR L’EVENEMENT »


Du 26 au 29 mai prochain, la Maison du peuple et le SIAO vibreront au rythme de la 4e édition du Salon international du mariage de Ouagadougou. A quelques jours de l’ouverture de l’évènement tant attendu, nous avons tendu notre micro à Samira Bila, directrice de Marie Princesse évènementiel pour savoir l’état d’avancement des préparatifs. 

Afriyelba : Comment vont les préparatifs à 2 jours de l’ouverture du SIMO ?

Samira Bila : Avant de répondre à votre question, permettez-moi de remercier et féliciter le site Afriyelba.net pour son soutien inestimable au SIMO. C’est un de nos partenaires les plus actifs qui rend nos activités visibles. Pour revenir donc à votre interrogation, je dirai que les préparatifs vont bon train. Tous les stands étant bouclés, nous nous attelons actuellement au nettoyage de l’espace de la Maison du peuple où se tiendra la plupart des activités, à la décoration des salles qui accueilleront les différentes conférences et exposition des articles de mariage et au transport et à la gestion du logistique et à l’accueil  des exposants venant des pays invités.

 Quels sont ces pays invités ?

Pour la présente édition du SIMO, nous avons invité la Côte d’Ivoire, le Congo Brazzaville, le Benin et le Mali. Les différentes délégations de ces pays ont commencé à fouler le sol burkinabè

Quelle difficulté rencontrez-vous à ce stade de l’organisation ?

 Des difficultés nous n’en rencontrons pas trop. La seule à laquelle nous faisons face en plus de la difficulté financière bien sûr ;  c’est celle du temps. 24h pour un tel salon semble peu. Nous voulons faire le maximum pour montrer le meilleur à nos visiteurs et pour cela nous pensons que le temps est court. Nous allons travailler à faire en sorte que dans les éditions prochaines, nous prolongeons d’au moins 2 jours pour pouvoir montrer notre savoir faire en la matière au public.

Il n’y a plus donc de stands disponibles pour les expositions ?

Non ; nous n’en avons plus. Tout est pris il y a une semaine de cela. Toutefois nous sommes à la disposition de ceux qui sont intéressés  pour les années prochaines ou pour les grandes soldes que nous organisons trimestriellement.

Cette année, l’une des activités phares du SIMO, c’est l’élection de la miss ronde Burkina Faso, comment s’est faite la sélection des candidates ?

L’élection de la femme  miss ronde constitue en effet une activité attrayante pour cette édition. Néanmoins il ne faut pas perdre de vue que le concours Faso danfani constitue l’élément phare de notre événement. Pour la sélection des candidates à l’élection, nous avons tout d’abord après une annonce, obtenu une cinquantaine de filles. Ces filles sont passées par une rude présélection et 12 d’entre elles  ont été retenues pour la finale du concours. Ces douze candidates ont été coachées et formées  à diverses activités offertes par nos partenaires. Elles sont fin prêtes pour montrer les résultats de 2 mois d’apprentissage lors de la fabuleuse soirée gala durant laquelle la meilleur sera choisie.

A quel objectif répond un tel concours ?

L’objectif de ce concours d’élection de la miss ronde est tout simplement la valorisation de la femme à forte corpulence au Burkina Faso.  A travers cette élection nous voulons permettre aux femmes rondes de reprendre confiance en elle. L’idée de mettre en œuvre une élection miss ronde vient de la page que nous avons crée il ya un an sur facebook: Si ronde et Sexy.  Nous souhaitons à travers des conseils permettre aux femmes d’assumer leur différence et de mettre en avant leurs atouts, quel qu’ils soient, afin de mieux se sentir dans leur peau. Depuis la création de la page facebook, nous avons reçu des milliers de messages venant de ces femmes, certaines pour des conseils pour perdre du poids, d’autres pour être sexy. C’est partant donc de ce constat que nous avons pris la décision d’organiser l’élection afin que toutes ces femmes  voient qu’il y a des filles qui s’assumer ; qui acceptent fièrement ce que la nature leur a donné.  Les femmes rondes sont les plus nombreuses dans notre pays et il ya peu d’activités qui leur sont consacrées. Nous voulons mettre en exergue les rondeurs de ces sublimes femmes pour en faire des miss au même niveau que les autres miss

En plus des formations, de la valorisation de sa forme, que gagnera la miss Ronde ?

Miss ronde Burkina 2016  repartira avec 1 Moto Mégamonde ; 1 bon de formation CIFE – SIMO de 1 200 000 à Libreville / GABON (1 Billet d’avion aller – Retour, Logement, Frais de Mission, Frais de formation) ; 1 bon de 200 000f CFA Chez Gaelle ; 1 nuitée à Loumbila Beach ; 1 nuitée à l’hôtel Ouaga Beach  et de nombreux lots en natures des partenaires.

 Comment va se dérouler la soirée de l’élection ?

Il faut noter que la soirée est prévue pour se tenir le 27 mai prochain à la salle Arc-en-ciel du SIAO. Ce sera une soirée chic, glamour et plein de spectacles aussi bien en son, en lumière et en couleurs. En plus du succulent diner les invités auront droit à un défilé de mode, à des prestations d’artistes dont Imilo Lechanceux, Greg et Shany Bess, et bien sûr le défilé des candidates. Ce sera une très belle soirée à ne pas rater pour aucun prétexte.

Quelles sont les conditions pour vivre tous ces moments ?

Il suffit de se procurer les tickets d’entrée à  10 000 F CFA. Pour les couples, nous avons fait une réduction. Au lieu de 20 000 F CFA, nous leur offrons les tickets à 17 000 F CFA. Il ya aussi une possibilité de prendre une table qui fait 100 000 F CFA. Pour tout besoin le public peut appeler le 79 20 22 22.

 Votre dernier mot.

Pour terminer, je voudrais remercier tous les partenaires pour la confiance qu’ils ont placé en nous ; tous ceux  qui nous soutiennent à travers les formations, les conseils sur notre page facebook qui est vue par plus de 69.000 personnes. Nous promettons de la nouveauté à la maison du peuple au cours de cette édition lors de l’exposition et un show époustouflant lors de la soirée gala le vendredi 27 mai. Nous remercions par ailleurs la presse nationale et internationale pour son soutien,  Madame la ministre de l’économie, des fiances et du développement, Rosine Coulibaly Sori pour sa disponibilité et son dévouement pour notre cause. Rendez-vous du 26 au 29 mai pour la 4e édition du Salon international du mariage de Ouagadougou. Mais bien avant nous invitons les bénéficiaires ce mercredi 25 mai à 13h avec les exposants et partenaire à la salle climatisée de la Maison du Peuple pour le choix des stands et l’installation.

Propos recueillis par Yannick SANKARA


Articles similaires

KORE DU NORD: LE PRESIDENT LANCE UN CONCOURS POUR EPOUSER SA SŒUR

Afriyelba

HOLIDAY’S DANCE 2019: Les organisateurs font parler leur cœur avant….

Afriyelba

« MESSAGES DE MES SAGES » : Parlons de la présentatrice télé qui fait battre le cœur de Hamtusin

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR