Menu

Formation « B-Faso Créative »: Les mentors satisfaits de la formation, saluent l’initiative

Depuis le 2 octobre dernier des entrepreneurs culturels du Burkina Faso participent à une formation dénommée « B-Faso Créative » à l’hôtel des Conférences de Ouagadougou organisée par AFRICALIA et l’ambassadeur Royal du Danemark. 16 au total, les stagiaires bénéficieront de 3 mois de formation. 3 mois durant lesquels ils auront deux ateliers résidentiels et une formation en ligne. Ils seront accompagnés par 3 mentors très expérimentés dans le domaine de la culture. A la veille du premier atelier résidentiel de Ouagadougou qui prend fin ce 7 octobre, les mentors, très satisfaits de la formation, ont tous salué l’initiative du programme qu’ils trouvent très innovante.

Mme Wane Tabara Ly, productrice sénégalaise, directrice de Groupe Lydel Com

« B-Faso créative est une formation très innovante »

« Je trouve l’idée de la formation extraordinaire. C’est une manière très géniale de former des entrepreneurs culturels qu’AFRICALIA a adopté avec B-Faso Creative. Nous nous sommes habitués à des ateliers ponctuels et après les participants se séparent sans aucune suite. AFRICALIA a innové en organisant une formation qui s’étant sur 3 mois avec deux ateliers résidentiels. Et entre ces deux ateliers, il y a une formation en ligne qui permet aux participants et aux mentors d’être en contact permanent . Ceci est une innovation de taille et je suis très contente de participer à cette formation en tant que mentor. Ma satisfaction est d’autant plus grande parce que nous avons des participants, 16 au total, assez homogène, bien motivés. Avec beaucoup de plaisir, nous allons continuer à les coacher, à les orienter, à leur prodiguer des conseils pour qu’ils puissent développer leur entreprise ».

Luc mayitoukou, directeur de l’agence culturel Zhu Culture basé au Sénégal et expert consultant dans les métiers de la culture.

« Nous sommes très optimistes quant à la réussite des projets des participants »

« Je pense que l’idée du programme est innovante parce qu’elle intègre deux méthodes dont une formation en ligne et une résidentielle. Ce qui est plus intéressant, c’est que c’est  un programme qui s’étend sur trois mois durant lesquelles les participants auront une formation complète avec plusieurs enseignants de disciplines différentes, l’objectif étant de former des réels entrepreneurs culturels

Sur les plans d’affaires, ce qui est intéressant c’est que nous avons 16 participants, pour 16 plans d’affaires différents, 16 idées de projets et d’entreprises différentes, 16 fonctionnement différents, ce qui fait que nous avons un niveau très élevé de créativité. Tous ces projets que nous avons sous la main et que nous découvrons avec leurs auteurs nous permettent de mesurer l’importance de la culture en terme d’outils de développement. Notre objectif et partant l’objectif de la formation est de donner aux participants, les méthodes et les opportunités  pour développer ces plans d’affaires et de les transformer en réels projets économiquement viables. Nous sommes très optimistes qu’ils y parviendront. Notre travail en tant que mentor sera de les suivre, de les conseillers durant les  mois de formation afin de leur tenir la main jusqu’à la fin ».

Jean Luc Gbati Sonhaye  du entrepreneur culturel du Togo, chef d’entreprise de plusieurs structures culturels.

« Je salue le comité de sélection… »

« Le programme de B-Faso créative est un programme très innovant qui va permettre sans aucun doute aux participants de développer leur entreprise. C’est un programme, je peux dire, d’initiation, de renforcement de capacités et de motivation qui va se dérouler suivant deux procédés à savoir résidentiel et en ligne. Je salue le comité de sélection parce que nous sommes agréablement surpris de constater que nous avons à faire à des projets assez bien structurés, bien pensés à la limite des projets innovants qui sont portés par des jeunes entrepreneurs dynamiques et motivés. Vivement qu’à la fin de ce programme ces projets connaissent un début de réalisation. Pour notre part, après cet atelier résidentiel, nous allons à travers la plateforme en ligne continuer à suivre les participants, à leur prodiguer des conseils, à les encourager et à leur donner des rudiments nécessaires afin qu’il puisse réussir leur vie d’entrepreneur ».

Propos recueillis par Yannick SANKARA

 

No comments

Laisser un commentaire

Facebook

TELECEL

TELECEL

N’Ice Cream (25 40 17 66)

N’Ice Cream (25 40 17 66)

Moaga Studios

Moaga Studios