Afriyelba
A la Une Société

B!LL! Now Now: focus sur les quatre groupes de la formation


Le projet de renforcement de capacités de 100 jeunes Burkinabé dans l’utilisation harmonieuse des réseaux sociaux, organisé par  « b!ll! Now Now » se poursuit sereinement à la salle Waongo de Laico hôtel à Ouagadougou. Hier 15 septembre 2018 nous avons décidé d’approcher les directeurs des quatre groupes qui meublent la formation afin de mieux comprendre ce qui s’y passe. Nous avons tendu aussi le micro à des participants. Lisez plutôt leurs réactions.

Anthony Marshall est le directeur du groupe chargé de la production. Il nous a confié que dans cette section il s’agit d’initier les jeunes à la réalisation de contenus audiovisuels ( clip vidéo notamment), et la prise, le traitement et l’utilisation des photos afin de donner du sens à leurs posts sur les médias sociaux. Dans le groupe de la production donc,  les jeunes apprennent à se familiariser avec la camera vidéographique et photographique. Anthony Marshall a affirmé par la suite que, son but dans la production est d’arriver à montrer à « ses élèves » qu’avec les réseaux sociaux ils ont la possibilité de réaliser les contenus qui les intéressent, mais il faudra faire attention aux publications malsaines.

Jacqueline Njeri est a la production

Farida sawadogo, nouvelle bachelière qui est dans l’équipe de la production a salué l’initiative de la formation. Elle a confié que les deux jours de stage qu’elle a suivi lui ont permis déjà de savoir que pour la réalisation d’un clip vidéo il faut passer par une réalisation, un montage et enfin une production. Farida sawadogo s’est dit heureuse d’avoir assiste a une simulation de tournage de clip. Ensuite, nous avons approché Seyi Cyln directeur du groupe éditorial. Son objectif, fait-il savoir,  est d’amener les jeunes à soigner leurs textes en adoptant un style un peu journalistique afin d’impacter d’avantage leurs récepteurs à travers les publications qu’ils font sur les réseaux sociaux. Wilfried Ben Rachid Traore étudiant stagiaire en informatique soutient que la formation en éditorial a révélé son talent d’écriture journalistique. Wilfried qui ne faisait pas de tout ce qui est littérature sa tasse de thé compte désormais produire de petits articles pour donner son point de vue.

Seyi Cyln s’occupe de l’éditorial

Après notre passage chez les éditorialistes nous nous sommes dirigés vers l’entité chargée de la technologie. Là-bas Aubrey Mnisi fait découvrir à ses « brothers »  comme il les appelle, les moindres coins et recoins des réseaux sociaux afin qu’ils puissent les utiliser à bon escient. Watsapp, Facebook, Twitter, Instagramm entre autres sont passés au peigne fin par le formateur. Anselme Sawadogo, nouveau bachelier s’est réjoui d’avoir pris part à la formation en technologie. Il a mentionné que Grâce à b!ll! Now Now,  il a appris à créer un chat bot, un logiciel de gestion des attentes des clients d’une entreprise relié à un compte facebook. Anselme Sawadogo a précisé aussi qu’il sait désormais créer une page Facebook selon le domaine d’activité qui l’intéresse.

Farida Sawadogo a exprimé sa joie de prendre part à la formation dans la section production

Enfin sommes nous venus au groupe piloté par Jacqueline Njeri. celui du design. Dans ce compartiment Jacqueline veut amener les jeunes à mieux communiquer à travers la réalisation de logo, de marques etc. Elle n’a pas caché sa joie de constater l’engouement des jeunes autour du design. Ce qui l’emmene à dire que le design a bien et belle un avenir prometteur au Burkina Faso. Maiska Estelle Nikiema qui vient d’achever sa formation d’infirmier diplômé d’état a découvert à travers cette formation comment utiliser des images parlantes et des couleurs vivantes pour réaliser un logo. Elle a ajouté que Jacqueline Njeri lui a permis de savoir que toute personne a un talent artistique caché. La formation prendra fin aujourd’hui 16 septembre. Nous vous reviendrons avec les conclusions des travaux.

Wilfried Ben Rachid Traore a découvert son talent d’écriture en suivant la formation dans le groupe charge de l’éditorial

Sougrinoma Ismael GANSORE


Articles similaires

Davido admet être un coureur de jupon

Afriyelba

Hommage à DJ Arafat : Kwame Kouadio, l’artiste peintre qui immortalise l’homme

Afriyelba

Messieurs, voilà 4 mensonges dont se servent plusieurs femmes pour vous soutirer de l’argent

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR