Afriyelba
A la Une Mode

BOBO FASHION WEEK Une manifestation pour valoriser le pagne « Koko Dunda » et le Faso Dan fani


Le couturier styliste Sébastien Bazémo couramment appelé « Bazem’Sé » veut valoriser le pagne « Kôkô Dunda » à travers l’organisation d’une manifestation dénommée « Bobo FashionWeek » en juillet prochain.  Le styliste et des membres du comité d’organisation de l’évènement ont rencontré la presse le 18 mai 2017 à Bobo Dioulasso à l’Institut français pour donner les grandes lignes de cette fête de la mode qui réunira, à les entendre, des couturiers, des stylistes, des mannequins et bien d’’autres acteurs de la culture d’Afrique et du reste du monde à Bobo dans 2 mois. « Bobo Fashion week  est une rencontre d’échanges avec des stylistes, des artistes,  et des mannequins  en vue de valoriser le textile  africain dans la ville de Bobo Dioulasso », ont expliqué d’entrée de jeu, les conférenciers.

C’est autour d’une conférence de presse que l’annonce a été faite par les organisateurs de Bobo Fashion Week

Au cœur de cette manifestation, le pagne baptisé « KOKO DUNDA » par le styliste Bazem’Sé. Ce pagne que des femmes, avec la teinture sur du tissu, fabriquent depuis plusieurs décennies dans l’un des vieux quartiers de bobo Dioulasso appelé « Kôkô ».  Pour le styliste Bazem’Sé, l’idée d’une « Fashion week » autour du pagne, vise à rendre hommage aux femmes battantes de ce quartier de Bobo, à les aider en les mettant en lumière et en valorisant le tissu de sorte à ce qu’elles ne baissent pas les bras. Selon le styliste, « le Koko Dunda » n’est plus marginalisé et fait partie des pagnes valorisés dans la sous-région. Pour Hervé Honla, attaché de presse du promoteur, il s’agira aussi de faire une grande lumière sur les artistes de Bobo, en faisant de la ville une plaque tournante  de la mode pendant 3 jours.  L’artiste burkinabè Awa Melone, présentée comme « ambassadrice du pagne « Koko Dunda » est attendue à cet évènement ainsi que l’artiste ivoirien José, confit-il.

L’attaché de presse David Hervé Honla (micro) a annoncé plusieurs artistes aussi bien nationaux qu’internationaux à la manif

A l’occasion, des prestations d’artistes, des défilés de mode ainsi que des présentations de créations seront faites par des stylistes professionnels, avec au menu une présentation sur ‘indigo, a-t-il indiqué. Stands maquis et restaurants, exposition de produits locaux et  plateaux « off » sont quelques aspects pratiques de l’organisation. L’initiateur de la manifestation s’est dit satisfait de l’adhésion des populations à la création, à savoir le pagne « Koko Dunda » dont le prix varie entre 3000 et 5000 F CFA, à ce jour, selon ses mots. Des stylistes ou acteurs culturels sont attendus du Mali, du Nigeria, de la Guinée Conakry, de la Côte d’Ivoire, de la France, de Haîti et du Canada, pour  faire de Bobo une vitrine de la mode. La manifestation sera ouverte au public, sans frais, excepté la location des stands et l’entrée à la grande soirée finale, précise les organisateurs de l’évènement.

Partenaires de l’évènement et mannequins ont marqué de leur présence à la conférence de presse

De notre correspondant à Bobo Dioulasso


Articles similaires

Fitini show: Les remerciements de Moussa Dembelé, président de l’association Déni Demè

Afriyelba

Fitini Show: Smarty offre en cadeau un titre de son prochain album aux enfants

Afriyelba

Beyoncé et Jay Z ont installé une maternité dans leur maison

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR