Afriyelba
A la Une Société

Concours littéraire « les 8ème Merveilles » : Igor Bamogo vainqueur de la 5ème édition


La 5ème édition du concours littéraire dénommé les « 8ème merveilles » organisée par le Club littéraire de l’aurore (CLITA) a connu son dénouement, le jeudi 11 mai 2017 à Ouagadougou. La cérémonie de remise des prix aux lauréats a été co-parrainée par le député, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo et parrainée par le ministre des infrastructures, Eric Bougouma.

C’est au « complexe scolaire l’Aurore » situé dans le quartier Patte d’Oie de la capitale que s’est déroulée la remise des prix aux lauréats, le 11 mai. Le plus heureux de ces lauréats au concours littéraire « les 8ème merveilles » est, sans contexte, Igor Bamogo, étudiant en classe de Tle D au lycée le Messager. Celui-ci a remporté le 1er prix avec 144, 5 points et décroche ainsi, en plus des gadgets, un dictionnaire, une tablette et 50 000 FCA. Quant au second finaliste, Samson Awatou, il a obtenu 131, 5 points et est récompensé avec des gadgets, un dictionnaire, une tablette et 40 000 FCA. La 3ème place a été occupée par  Nabintou Ouédraogo, élève en 1ère A à l’Aurore qui a reçu des œuvres, des gadgets et la somme de 25 000 FCA. Tous ces lauréats et les autres candidats sont allés en compétion dans les différentes phases du concours à l’écrit et à l’oral. Pour la phase écrite, ce fut au total 36 productions qui ont été enregistrées par le jury. Le sujet des principaux prix portrait sur le résumé du roman le parachutage de feu Norbert Zongo tandis que le sujet du prix spécial féminin était lié à la biographie de l’écrivaine Maya Angelou.

Adama Kaboré le promoteur de la compétition a remercié tous ceux grâce à qui, la 5e édition a connu un succès

Stimuler la fibre littéraire

A l’issue de la compétition, le jury a estimé que le niveau des candidats était appréciable en expression écrite même si de nombreux efforts restent à faire. Concernant le duel oratoire, les candidats ont rivalisé de leur talent sur le thème : « L’apport des lettres à un monde humanisé : cas des écrivains du siècle des lumières ». Ce thème revêt d’une importance capitale, selon le co-parrain, Dr Ismaël Bachir Ouédraogo représenté par Antoine Zong-naaba et  le parrain, le ministre en charge des Infrastructures, Eric Bougouma, représenté par son directeur de cabinet. Du reste, le député Bachir et le ministre Bougouma ont félicité les organisateurs des « 8èmes Merveilles » pour leur initiative qui stimule la fibre littéraire des élèves. De quoi encourager le promoteur, Adama Kaboré, qui a rappelé que l’avènement des 8ème Merveilles fait suite à un double constat. Il s’agit, a-t-il précisé, du fait que le contenu des œuvres littéraires est méconnu par beaucoup d’élèves qui ne lisent pas.

En outre, les expressions françaises sont utilisées par plusieurs contemporains dans des conditions peu convenables. Dans ce contexte, l’initiative du concours vise, a expliqué Adama Kaboré, à vulgariser, à la fois, les œuvres littéraires en faisant chaque année, le résumé d’une œuvre littéraire pour le soumettre à la phase écrite du concours ainsi qu’à l’oral. Après 5 éditions de ce concours, des motifs de satisfaction ne manquent pas chez le promoteur. Pour cause : « De plus en plus, les élèves s’approprient le concours. Ils ne cessent de me harceler pour demander la date de la prochaine édition » a dévoilé Adama Kaboré. A l’en croire, la principale difficulté reste liée à la rareté des ressources financières.

Les lauréats ont posé en famille avec les officiels pour la postérité

Autrement dit, le nerf de la guerre fait souvent défaut, faute des partenaires qui se font de plus en plus rares alors que le concours suscite de l’engouement auprès des bénéficiaires. Sur le sens de la dénomination du concours, le promoteur a fait allusion à la 8ème Merveille du monde. « En essayant de vulgariser l’expression française, on s’est dit qu’avec la 8ème merveille qui veut dire référence, une merveille, remarquable, nous avons décidé que nos lauréats qui arrivent à maitriser l’expression française dont nous faisons la promotion, le monde d’organisation de ces concours, nous allons les considérer comme étant les 8ème Merveilles » a confié M. Kaboré.

Saidou Zoromé


Articles similaires

PSG: Serges Aurier en garde à vue pour….

Afriyelba

DUB INC in: A tort ou à raison. Clip officiel

Afriyelba

KEVIN A FAIT UN ACCIDENT

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR