14 August 2020

FESPACO 2019 : Découvrez les 22 films burkinabè qui feront partie de la compétition

Partager
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages

Après Paris, la délégation générale du FESPACO a dévoilé, à Ouagadougou, aux Hommes de médias, ce 25 janvier 2019, la sélection officielle des films en compétition à la 26e édition du FESPACO. Au total, on compte une centaine de films en lice pour les prix officiels dans 7 catégories. Parmi films figurent 22 films burkinabè.

Les différentes catégories retenues pour la 26 édition du FESPACO sont au nombre de sept. Ainsi, la compétition se fera au niveau du documentaire court métrage,  documentaire long métrage, fiction court métrage, fiction long métrage, films d’animation, films des écoles africaine de cinéma et de la série télévisuel. Pour cette édition, il faut dire que le Burkina, pays organisatrice de l’évènement est bien représenté.

Sur les 15 films en compétition dans la catégorie documentaire court métrage, le Burkina Faso compte 3 films. Il s’agit de « L’APPEL DU SANG » de Raymond Tiendré, « LA TERRE QUI M’A VU NAÎTRE » de Barthélemy Bazié et de « LE BORGHO (LE COR) » de Isidore Marie Alphonse KABORE.

Dans la catégorie, documentaire long métrage, 21 films ont été retenus et parmi ces films figurent encore trois films burkinabè. Ces trois films sont l’œuvre des réalisateurs Éléonore Yaméogo, Aïcha Boro et Michel Zongo qui ont produit respectivement, « LE CIMETIERE DES ELEPHANTS », « LE LOUP D’OR DE BALOLÉ » et « PAS D’OR POUR KALSAKA ».

« FRAGILE ESPOIR » de Inoussa Baguian, « IL PLEUT SUR OUAGA » de Fabien Dao, « NAABIGA  (LE PRINCE) » de Zalissa Zoungrana, et « RÊVE BRISÉ » de Bêde Modeste Ganafé sont les films burkinabè retenus dans la catégorie fiction court métrage où le nombre total de film en lice est de 28.

Au niveau de la fiction long métrage, le pays est aussi représenté. Sur les 20 films, on compte, en effet, « DESRANCES » de Apolline Traoré, « DUGA (LES CHAROGNARDS) » de Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lengani et « HAKILITAN (MEMOIRE EN FUITE) » de Issiaka Konaté.

En compétition films d’animation, ce sont « FALTA » de Claver Yaméogo et « TIRAOGO » de André Daniel Tapsoba sont d’origines burkinabè parmi les 12 films recensés.

16 films ont été aussi retenus pour la compétition films des écoles africaines de cinéma. Ici, le Burkina est représenté par « L’AUBE D’UN CREPUSCULE » de Ahmed Assane Zeda, « LA POUPEE » de Isabelle Christiane Kouraogo et « MAISON DE RETRAITE » de Ismaël Césaire Kafando.

Pour finir, on a la catégorie séries télévisuelles où 12 films sont en compétition. Ont pu passer l’étape de sélection pour la conquête du trophée, les séries burkinabè suivantes : « FEMMES AU FOYER » de Kady  Traoré, « L’AMI FIDELE » de Ibrahim Hebié, « LA TEAM DES BELLES REBELLES » de Boubakar Diallo et le « LE TRÔNE » de TahirouTasséré Ouédraogo.

Adama SIGUE


Partager
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR