26 November 2020

Football : Les étalons enflamment les flames au stade du 4 août

Partager
  • 51
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    51
    Partages

Une dizaine de matchs s’est jouée, ce jeudi 12 novembre pour le compte de la troisième journée de la coupe d’Afrique des nations Cameroun 2022. Logé dans la poule B, les étalons du Burkina devaient impérativement gagner pour ne pas se laisser distancer par l’Ouganda. Mission accomplie car Issoufou Dayo et ses camarades ont étrillé le Malawi 3 buts à 1.

Le 11 de départ des étalons.

Il avait promis qu’il le ferait cette après-midi, ouvrir son compteur but avec l’équipe nationale. Pour joindre l’acte à la parole, Franck Lassina Traoré n’a eu besoin que d’une minute et 40 secondes lors de ce match crucial comptant pour la qualification à la CAN 2022. Il récidive 24 minutes plus tard pour le 2-0. Après cette belle entame, les étalons lèvent le pieds et les flames en profitent pour dérouler leur jeu et se créer quelques occasions qu’ils ne réussiront pas à concrétiser. Le score restera inchangé jusqu’à ce que l’arbitre renvoie les 22 acteurs dans les vestiaires.

Les coéquipiers de Franck Lassina Traoré le félicitent pour son premier but avec les étalons.

A la reprise, les malawites refusent de se rendre sans résistance. Les changements opérés par le coach malawite juste avant la pause portent fruits. Les flames confisquent le ballon, mais la défense burkinabè résiste. Contre le cours du jeu, les étalons obtiennent un pénalty mais Franck Lassina Traoré manque le ballon du 3-0. Nous jouons la 62e minute. Ce manque de réalisme sera sanctionné 10 minutes plus tard. Les malawites obtiennent à leur tour un pénalty qu’ils transforment avec succès. Sentant venir le danger, les poulains de Kamou Malo se réveillent. Sur un ballon lancé derrière le dos des défenseurs malawites par Eric Traoré rentré en cours de jeu, Mohamed Konaté nouvellement entré obtient un pénalty à la 87e minute. Cette fois, Brayan Dabo marque et selle définitivement la victoire des siens. 3 buts à 1, c’est le score jusqu’au coup de sifflet final.

Les malawites ont résisté mais n’ont pas fait le poids face aux étalons.

Si les 3 points sont bon à prendre, force est de reconnaitre que les étalons n’ont pas été assez convaincants. Certains joueurs en manque de temps de jeu en club ont montré des lacunes qui auraient pu coûter chères au final. Le jeu produit par les étalons ce soir pourrait également s’expliquer par l’absence du capitaine et maitre à jouer de l’équipe Charles Kaboré, suspendu pour cumul de cartons jaunes. L’absence du fin technicien Bertrand Traoré s’est fait également sentir à l’attaque. Le retour de ses deux cadres dans le groupe pour le déplacement du Malawi sera certainement une bouffée d’oxygène pour le sélectionneur des étalons.
Les étalons joueront la 4e journée des éliminatoires à Lilongwe le 16 novembre prochain. Une victoire sera synonyme de qualification pour le Burkina Faso à l’édition à venir de la CAN. Bon vent à eux.

Par Wend Kouni


Partager
  • 51
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    51
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR