Recent Posts
a
17 August 2019

HOLIDAYS DANSE A BOBO DIOULASSO : Bic rouge et Sarah qualifiés pour la finale

Partager
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages

Dans la région des Hauts bassins, c’est  Bobo Dioulasso, la capitale culturelle par excellence et première ville économique du Burkina Faso qui a accueilli ce 4 aout, dans la soirée au maquis Zenith, l’équipe de Denko International dans le cadre des manches éliminatoires de Holidays Danse 2019. C’était à un spectacle inédit que les Bobolais ont assisté cette soirée-là pour désigner  les meilleurs danseurs qui participeront à la grande finale le 1er septembre prochain à Koudougou.

Ils étaient 6 garçons et 3 filles retenus sur la liste d’inscription initiale pour participer aux phases éliminatoires de Holidays Danse 2019 dans la ville de Bobo Dioulasso. Et pour connaitre les deux  meilleurs danseurs, puisque qu’il s’agira d’un garçon et d’une fille, de la ville de Sya, Désiré Kodjo et ses partenaires y ont fait le déplacement ce 4 aout. A partir de 19 heures, le maquis le Zenith qui a servi de cadre pour cette compétition, commençait déjà à refuser du monde. A 22 moins le quart le décor était planté et les spectateurs ont commencé à savourer la bonne musique devant un verre de Flag qui était en promotion ce jour-là pour accompagner la manif.

C’est devant un monde fou que s’est déroulée la compétition

Comme à l’accoutumé, l’occasion a été, une fois de plus, donnée aux partenaires présents pour parler de leurs produits. Du promoteur de  Marie Stop Burkina à la Flag en passant par YUP, le public n’a pas regretté à les écouter parler. Quelques instants plus tard, le moment tant attendu arriva avec l’entrée du promoteur de l’évènement, Désiré Kodjo sur la terrasse du Zenith Plus. Il a d’abord emmené le public à savourer la bonne mélodie du Zouglou avant de faire appel aux candidats de la catégorie des garçons. Chaque candidat n’avait qu’une et une seul prestation au rythme de la musique de l’artiste ivoirien Debordo.

Tour à tour les candidats sont passés pour montrer leur savoir faire. L’admiration et les acclamations du public étaient fonction des démonstrations acrobatiques du danseur. Les spectateurs  qui jouaient  en même temps le rôle de jury n’ont pas eu du mal à désigner le vainqueur chez les garçons . Comme un seul homme, les mains étaient en l’air pour désigner Bic Rouge. Ensuite vint l’heure de danser le Warba, puisque c’est ce style de danse du terroir mossi, qui  était imposé aux filles. Au départ elles étaient trois. Mais au moment de l’appel, elles n’étaient plus que 2 à s’affronter pour la première place.

Sarah est celle qui représentera les filles de Bobo à la grande finale

Contrairement à Dédougou où le public a eu du mal à choisir la meilleure danseuse, à Bobo c’est sans match que Sarah a remporté la partie face à sa concurrente du jour qui n’était visiblement pas à la hauteur. La soirée a été aussi riche musicalement par la présence de l’artiste nigériane Oyo qui a  chanté son titre  Oyoyo avec le public. Après Bobo la caravane continue son périple à Ouaga le 10 août et à Po dans la province du Nahouri le 17 de ce mois.

Abatidan Casimir Nassara.


Partager
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR