Afriyelba
A la Une Mode

MANGA: La miss Burkina et le NCOMIB font parler leur cœur au profit du CSPS


Présents, à Manga, dans le cadre de la présélection de Miss Burkina 2018, le Nouveau comité d’organisation (NCOMIB) et la miss Burkina 2017, ont fait parler leur cœur en faisant don de matériels au CSPS urbain de Manga. C’était, dans la matinée du 12 mai 2018.

Le Nouveau comité d’organisation de miss Burkina (NCOMIB), au-delà de magnifier la beauté à travers le concours qu’il organise a trouvé utile de venir en aide aux femmes, et cela, de la plus belle des manières. En effet, la miss Burkina 2017,  Princesse Poadiagué accompagnée du NCOMIB ont, ce 12 mai, décidé de soutenir les femmes enceintes qui consultent et qui donnent naissance dans le CSPS urbain de la ville de Manga. Cela, en leur faisant don de kits hygiéniques.

Composé essentiellement de savon et de détergents liquide, ce don, selon le Major du centre, Wambi Zoungrana, va participer à l’assainissement des locaux du CSPS et aussi, permettre aux femmes enceintes qui le fréquentent de disposer de l’essentiel pour leur hygiène et celui des bébés, dès l’accouchement. « La base de la santé c’est l’hygiène et ce don va beaucoup nous aider pour que nous travaillons à cela », s’est-il réjoui. Compte tenu de l’insuffisance des moyens pour toujours faire face aux problèmes d’assainissement dans les centres de santé, le maire de Manga, Jérôme Rouamba, lui, a signifié que ce don vient à « point nommé » pour leur CSPS. Nombreux sont les CSPS du pays, a-t-il reconnu, en effet, qui rencontrent beaucoup de difficultés notamment, l’insuffisance des moyens.

Princesse Poadiague remettant symboliquement le don au responsable du CSPS

« Ce geste de la miss Burkina et  du NCOMIB que nous remercions, permettra de soulager la maternité », a-t-il dit. Aussi, au passage, l’édile de la localité a profité pour transmettre ses félicitations Princesse Poadiagué qui, selon lui, représente fièrement la région du Centre-Sud. En effet, il faut rappeler que cette dernière a d’abord été couronnée miss du Centre-sud à l’issue des présélections de 2017 avant d’être couronnée Miss Burkina, après les phases finales, à Ouagadougou. Faire ce don à la maternité du CSPS urbain, selon la miss, la voie emprunte d’émotions, est une manière de remercier cette commune qui a tant fait pour elle. « Aussi, je suis agent de santé, médecin en formation. C’est donc au vue des difficultés d’assainissement que rencontre les différents CSPS que j’ai jugé bon de faire ce don, de quoi assainir les maternités afin que les femmes puissent procréer dans de bonnes conditions », a conclu la miss.

Adama SIGUE


Articles similaires

Assomption: 25e pélérinage diocésain du sanctuaire notre Dame de yagma

Afriyelba

Vendeurs et marketeurs du Burkina Faso : Un nouveau club pour relever des défis communs

Afriyelba

GROTTES A VINS SELFIE : Un cadre idéal pour déguster l’eau de la vie

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR