Afriyelba
A la Une Musique

MUSIQUE : Mai Lingani vit désormais entre les collines


L’artiste musicienne Mai lingani appelée affectueusement la reine du Boulgou a présenté le mercredi 9 mai dernier dans la cour du centre culturel français de bobo sa 6e galette musicale composé de 4 titres. Le maxi single s’intitule  Tangare et se veut être un nouveau déclic dans l’avancement de la carrière de la fondatrice du groupe Burkina electric.

« Sougri », « Guerin », « Laado » et « Yélélé » ; voici les quatre joyaux qui composent le nouveau bébé de Mai lingani. Des titres chantés en moore en bissa et en dioula. A la conférence de presse dédicace  l’artiste a indiqué que le titre du maxi single signifie en dialecte Bissa entre les collines, comme pour montrer sa volonté de déplacer des collines pour asseoir une carrière en solide. Dans le titre « Sougri », elle invite les uns et les autres à toujours demander pardon et à s’assurer qu’autour d’eux il n ya pas trop de frustration. Avec « Guerin » chanté en Bissa et en Mooré, Mai tire la sonnette d’alarme sur les mauvaises compagnies et suggère que chaque être humain sache choisir ses amis pour ne pas avoir une fin désagréable.

En outre la reine du Boulgou magnifie l’amour à travers la chanson « laado », une belle composition à vous faire rougir  de joie de vivre. « Yélélé » siffle la fin des chansons du maxi single. C’est un son qui permet aux fans de l’artiste de se trémousser un peu, de croquer la vie à plein dent. Mai lingani a bien assaisonné « Tangare » grâce à la subvention du Bureau Burkinabé du droit d’auteur BBDA. L’œuvre est passée entre les mains d’arrangeurs chevronnés comme kenvinson, mais aussi de grands musiciens comme Bachirou Johnson (ancien bassiste de Michael Jackson) qui a travaillé sur le titre yélélé. Ousmane Danem manager de l’artiste a demandé aux hommes de médias de faire de Tangare leur chasse gardé afin que l’opus puisse connaitre un succès éclatant.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

« SVP, je ne vis pas aux Etats-Unis, ne coupez pas mon gombo »

Afriyelba

Yahya Jammeh adresse une lettre à Adama Barrow

Afriyelba

FEMUA 12: Quand Maria Bissongo rend hommage à A’Salfo et…

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR