Afriyelba
A la Une Société

Jeunesse et entrepreneuriat populaire : les acteurs du ROJALNU/Burkina en conclave


Dans l’optique de contribuer à l’autosuffisance alimentaire prônée par l’État burkinabè, le Réseau des Organisations de Jeunes Africains Leaders des Nations Unies (ROJALNU)/Burkina a convié les coordinations des 13 régions du Burkina Faso. C’était ce samedi 19 août 2023, à Ouagadougou.

«Le ROJALNU continuera d’accompagner la jeunesse en vue du développement de nos pays »,Dakiri Sawadogo, président du conseil d’administration du ROJALNU/Burkina.

Les autorités de la transition ont assurément fait de l’entrepreneuriat populaire, leur cheval de bataille. Une volonté traduite par un appel à souscrire aux différents programmes à travers l’Agence pour la promotion de l’entrepreneuriat communautaire (APEC). Le ROJALNU/Burkina entend, de ce fait, apporter sa part contributive à cette volonté gouvernementale. C’est donc dans une dynamique d’encourager la jeunesse à s’inscrire dans la section agriculture de cette initiative, qu’il a entrepris de rencontrer ses coordinations des 13 régions du pays.

C’est autour d’une communication portée sur la politique agricole du Burkina Faso que s’est déroulée cette rencontre. De façon substantielle, il s’est agi d’échanger en vue de trouver des voix et moyens pour donner un souffle nouveau au secteur agricole, avec en ligne de mire l’autosuffisance alimentaire. Des dires du président du conseil du ROJALNU/Burkina, Dakiri Sawadogo, les échanges ont surtout tourné autour des enjeux de l’agriculture, dans l’optique que chaque Polymerase Chain Réaction (PCR) mobilise les jeunes de sa région pour souscrire à l’agence pour la promotion de l’entrepreneuriat communautaire (APEC).

Les participants venus des 13 régions du Burkina attentifs aux échanges.

« La lutte contre la pauvreté commence par là. Nous avons donc saisi cette opportunité du gouvernement de contribuer à rendre le Burkina autosuffisant. Il est donc imperatif de faire en sorte que les jeunes eux-mêmes puissent créer une dynamique pour devenir des entrepreneurs agricoles, au-delà même des zones rurales. Parce que même chez nous à la maison avec deux ou trois hectares, on peut produire suffisamment afin de nous nourrir. Nous pensons qu’il est temps que nous réfléchissons avec les jeunes et que nous allons vers la création de champs communautaires », s’est-il voulu explicite.

Au-delà de cette communication, activité majeure de la rencontre, les participants ont également abordé la question des réseaux sociaux. Une utilisation responsable et rationnelle des réseaux sociaux, telles ont été les préoccupations à ce niveau. Pour ce faire, 10 conseils émanant du Conseil supérieur de la communication (CSC) dont le ROJALNU/Burkina a pris part à l’élaboration, ont été distillés au profit des jeunes participants. Pour le président du conseil d’administration du ROJALNU/Burkina, ces commandements permettront aux jeunes, s’ils sont appliqués, de se réaliser.

À noter que cette rencontre a été l’occasion pour le ROJALNU/Burkina de recevoir une notification de reconnaissance. Il s’agit de celle du Prix Africain de Développement (PADEV) dans la catégorie Prix de l’excellence et du mérite, dont la cérémonie des remise des prix se déroulera du 24 au 28 octobre prochain, du côté de Kigali (Rwanda).

Pour rappel, le ROJALNU a vu le jour en 2004, et repond aux objectifs de la charte africaine de la jeunesse, et réunit les jeunes de 54 pays africains.

Par Bouba Ouédraogo 


Articles similaires

Brand New: DJ Barça ft Dez Altino. Comment?

Afriyelba

Portugal – Juventus : Cristiano Ronaldo positif au Covid-19

Afriyelba

TALABA DE IMILO LECHANCEUX: LA SORTIE OFFICIELLE REPROGRAMMEE AU 5 OCTOBRE

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR