Afriyelba
Société

Journées de l’entrepreneuriat féminin 2019: Une clôture sur une grande note de satisfaction


C’est par un gala de remerciement qu’a pris fin la 3e édition des journées de l’entrepreneuriat féminin à la Maison de la culture de Bobo Dioulasso. Débutées le 28 mars ces journées ont refermé leurs portes dans la soirée du 30 mars sur une grande note de satisfaction aussi bien du côté des organisateurs, que des partenaires, sponsors et exposants.

Des attestations de participation  pour les uns et des trophées de mérite pour les autres, c’est par ces récompenses que Aicha Dabré promotrice des journées de l’entrepreneuriat féminin a tenu à témoigner sa reconnaissance aux nombreuses associations de femmes et aux femmes leaders qui ont pris part à l’édition 2019 de la manifestation à Bobo Dioulasso. Au titre des attestations de reconnaissance, ce sont entre autres, Nagalo Hermann, Lompo Evelyne, Djigma Sanou, la délégation des Caisses populaires de l’Ouest qui en ont été bénéficiaires. Pour ce qui concernent les trophées de mérite, il s’agit de Bagaya Mamou, de Georgette Paré, directrice de Casting communication, de l’Ivoirienne Yéo Djelika et du Fonds burkinabè de développement économique et social qui ont, entre autres, été distingués au cours de la soirée de clôture des journées de l’entrepreneuriat féminin.

Des attestations et……………..

Des récompenses qui ont été très bien appréciées par les bénéficiaires qui n’ont pas manqué d’éloges à l’endroit de la promotrice et partant des organisateurs considérés comme des modèles de réussite. L’Ivoirienne Djelika Yéo qui est partie de rien pour devenir actuellement une femme influente dans son pays a partagé son expérience aux invités de la soirée. Elle a raconté comment elle a rendu sa démission dans une structure ivoirienne pour aller s’installer à son propre compte. « Au début je vous assure que ce n’était pas facile. J’ai beaucoup souffert. J’ai failli à un certain moment laisser tomber. Mais la foi, la persévérance et le courage m’ont permis de continuer et voilà qu’aujourd’hui je me suis réalisée » a t-elle confié sous les applaudissements de l’assistance. A sa suite, la marraine de l’édition, elle aussi femme battante, a invité les jeunes filles et les femmes à oser commencer quelque chose. « Lorsqu’on est assise et qu’on se demande par où commencer, on ne pourra jamais y arriver. Levez-vous et commencer, si après vous vous rendez compte que c’est pas la bonne, changez et changez encore jusqu’à ce que vous tomber sur la bonne affaire. L’échec doit être le départ d’une réussite mais pas celui de l’abattement et du découragement » a-t-elle suggéré.

.… des trophées ont été remis à des femmes et organisations pour leur effort dans la promotion de la femme

Quant à la promotrice Aicha Dabré, elle n’avait de mots que de remerciements qu’elle a adressé à l’ensemble des participants aussi bien nationaux qu’internationaux, à ses partenaires et sponsors qui ont cru et accompagné le projet. Avant de donner rendez-vous l’année prochaine pour la 4e édition, elle a souhaité que les femmes puissent capitaliser et mettre en pratique ce qui leur a été enseigné et ce qu’elles ont appris durant les 3 jours de la manifestation. En plus des discours et des remises d’attestation et de trophée,  la soirée a été marquée par des prestations d’artistes humoristes tels que son excellence Gérard Ouédraogo et musiciens.

Yannick SANKARA


Articles similaires

Michelle Obama bientôt membre d’un jury dans une émission télé

Afriyelba

Emmanuel Eboué ruiné puis traqué par les huissiers, raconte son calvaire et reçoit déjà une offre

Afriyelba

Burkina: L’association Song Taab Yalgré récompensée par François Hollande

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR