Afriyelba
A la Une Musique

« MA RELIGION », le 3e album de Iklass dans vos bacs


« Ma religion », c’est le titre du nouvel et troisième album de l’artiste-musicien burkinabè, Iklass à l’état civil Oumar Zongo. L’opus a été présenté aux journalistes le vendredi 27 janvier 2017 à la Lorette, à Ouagadougou.

L’artiste-musicien burkinabè, Oumar Zongo plus connu sous le nom d’Iklass, a signé son troisième album dénommé « Ma religion ». L’œuvre a été présentée aux Hommes de médias le vendredi 27 janvier dernier, à Ouagadougou. Une présentation qui a été suivie d’une prestation au cours de laquelle les mélomanes et les invités d’un soir ont pu déguster quelques nouvelles sonorités de l’artiste.

Dans ce nouvel opus, l’artiste prône la paix, la cohésion nationale et le dialogue inter religieux. Il y dénonce l’opinion négative que certains se font, de nos jours, de l’Islam. Il encourage également les uns et les autres à ne pas baisser les bras, à persévérer quoi qu’il arrive. La « religion » d’Iklass, est aussi une hymne à la coexistence pacifique entre religions, Un plaidoyer pour le respect de  la femme musulmane qui, à son avis, occupe une place importante dans la société. Le jeune homme y encourage le mariage qui, pense-t-il, renferme beaucoup de bienfaits. Il y loue également Dieu pour ses bienfaits.

L’artiste a été fait ambassadeur au cours de la cérémonie de dédicace

« Ma religion »est un album de onze titres dont trois remix. Une tournée pour la paix dans différents lycées et collèges et dans certaines villes du Burkina Faso est prévue pour mieux faire connaître l’album et promouvoir la paix au Burkina Faso et à travers le monde.

Au cours de la cérémonie de dédicace, l’artiste a été fait ambassadeur FIIJA pour le dialogue inter religieux par le président du Forum inter culturel, inter religieux jeunesse pour l’avenir (FIIJA), parrain de la cérémonie. De nombreux invités ont pris part à la dédicace ; parmi eux, le Cheick Soufi Moaze du quartier Tanghin de Ouagadougou qui n’a pas manqué d’apporter quelques éclaircissements quant à sa conception de la musique dans la religion musulmane. Une pratique qui, à son avis, n’est nullement interdite pour que les paroles que l’artiste véhicule à travers sa musique soient des paroles de paix, des paroles qui enseignent et non le contraire.

Christine SAWADOGO

Légende :

1 – « Ma religion », le 3e album de l’artiste-musicien Iklass est désormais disponible sur le marché du disque (Ph : E.T.N.)

2 – L’artiste-musicien burkinabè Iklass (Ph : E.T.N.)

3 – Le présidium au cours de la cérémonie de dédicace (Ph : E.T.N.)

4 – Outre les journalistes, quelques amoureux de la musique dont des amis et parents de l’artiste sont venus lui témoigner leur soutien (E.T.N.) 

 


Articles similaires

Ouaga digital show: Voici les offres digitales de la BOA

Afriyelba

Brand New: N’abandonne pas by 413

Afriyelba

L’ex footballeur ghanéen Junior Agogo est décédé

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR