Recent Posts
a
18 November 2018

SOUDAN DU SUD : 500 vaches et 3 V8 pour doter Nyalong

La décision de Kok Alat, un riche homme d’affaires de payer un record de dot de 500 vaches et trois voitures V8 pour la main de Nyalong, une jeune fille du Sud-Soudan fait la Une des médias dans ce pays.

Selon des rapport, Nyalong Jalang, âgée de 17 ans et originaire d’Awerial dans l’Eastern Lakes State, couramment appelée Yirol, est la convoitise de cinq hommes qui se sont lancés dans une féroce compétition pour l’épouser.

Le vice-gouverneur de l’état de Lakes Lakes, David Mayom Riak, fait partie des prétendants pour conquérir le cœur de Nyalong. C’est pour tenter de vaincre la rude concurrence que l’homme d’affaires Kok Alat a fait cette offre étonnante bien que le prix de la dot de la mariée dans la région soit généralement compris entre 20 et 40 vaches.

Kwabena Frimpong Manso, une utilisatrice de Facebook, a raconté l’histoire en demandant aux utilisateurs de réseaux sociaux de dire combien de vaches ils seraient prêts à payer pour la main de Nyalong en mariage.

“Rencontrez Nyalong Ngong Deng Jalang, dont la dot est de 500 vaches et 3 voitures V8. Elle vient d’Awerial, dans l’ancien État du Lac, au Sud-Soudan. À l’heure actuelle, 5 hommes se font concurrence pour l’épouser. 3 voitures V8 et ce n’est nul autre que Kok Alat.

Parmi les concurrents se trouvent l’ancien commissaire d’Awerial et l’actuel gouverneur adjoint de Eastern Lakes State. Deuxièmement, si vous deviez rejoindre la course, combien de vaches paieriez-vous pour l’épouser? “, A-t-il écrit.

Selon un rapport sur Edge.ug, alors que les vaches coûtent entre 5 000 et 21 000 livres sud-soudanaises (40 à 161 dollars américains), les V8, généralement d’occasion de Dubaï, coûtent entre 5 000 et 10 000 dollars américains. Cela signifie que Kok Alat est prêt à payer plus de 35 000 dollars, même si vous prenez les estimations les plus basses.

Kok Alat, ajoute le rapport, est un homme d’affaires qui s’est lui-même construit et qui a déjà neuf femmes. Il aurait fondé son entreprise dans les années 90 au camp de réfugiés de Kakuma, dans le nord-ouest du comté de Turkana, au Kenya, en empruntant 250 shillings irlandais au International Rescue Committee (IRC), une ONG qui intervient dans les pires crises humanitaires du monde et aide les populations à survivre et à reconstruire leur vie

Depuis, il en a fait une entreprise de plusieurs millions de dollars au Sud-Soudan.

Source Afrikmag

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR